Un article de Michael SCHNEIDER (en Allemand) met l’accent sur les délais des principales réglementations européennes et le risque actuel de les voir comme des mirages « visibles à l’horizon, mais pas encore à portée de main ».

Voici quelques points mis en avant par cet article :
* Les reports successifs provoquent des coûts supplémentaires et de l’incertitude
* AIFM : à 4 mois de l’entrée en vigueur, il reste encore des inconnues à lever et à déterminer ce qui rentrera dans le champs d’application définitif
* Pour les fournisseurs des FIA, le temps d’adaptation sera très court et la réglementation va provoquer des modifications profondes dans les maisons concernées
* Une double gestion du temps est à mettre en place dans les sociétés de gestion : gérer le quotidien et préparer un avenir incertain. Cette double gestion coûte du temps et de l’argent.


AIFM: Klare Verhältnisse schaffen!
Regulierungen sind sinnvoll und wichtig, eine gute Regulierung sollte aber frühzeitig klare Verhältnisse schaffen, meint Michael Schneider, Geschäftsführer der IntReal Immobilien-Service-KAG. Wenn aber wie bei der AIFM-Umsetzung wenige Monate vor Inkrafttreten noch vieles unklar ist, verursacht das Kosten, führt zu Unsicherheit und letztlich statt zu weniger zu zusätzlichen Risiken…
(http://www.immobilien-zeitung.de/120519/aifm-klare-verhaeltnisse-schaffen)