#50portraits – Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #00 – @alban_jarry – 4 – portraits de 50 twittos

4eme partie du dernier portrait qui clôture cette première série de 50 portraits de Twittos en Banque Finance Assurance avec une présentation des 50 portraits de Twittos.
Dirigeants, journalistes, community managers, professeurs, économistes, consultants, entrepreneurs, directeurs, … intervenants sur Twitter, depuis le 8 mai et à un rythme de publication quotidien vous découvrez des interviews de personnalités de la banque finance assurance qui sont actifs sur Twitter.
Cette dernière publication prend la forme d’un « auto-portrait », de réponses à des questions de Mireille Weinberg et de réponses à des questions de 18 Twittos interviewés tout au long de la série de portraits. Les questions complémentaires ont été faites durant les 4 derniers jours et le rythme a été intense. Je remercie les 50 Twittos ayant répondu aux questions tout au long de la série 🙂

Présentation des 50 portraits de Twittos :


#50portraits - Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #00 - @alban_jarry - 2 - ITW @Mi_Weinberghttps://twitter.com/alban_jarry

«Le train est en marche (ou plutôt le TGV), il ne faut pas rester à quai. La question n’est plus de savoir s’il faut être in ou out, mais quel est le risque à ne pas y être ?»

Jean-Marc Ouvré : « C’est une plateforme web et mobile que les utilisateurs si ils sont actifs, marques et médias enrichissent tous les jours et qui a plein d’avenir, c’est bien plus qu’un réseau social et tellement l’inverse d’un portail ou un site 🙂 »

Mireille Weinberg : « Mieux que les sites des différents médias, je trouve sur Twitter toutes les infos dont j’ai besoin. J’y trouve aussi des témoins ou des experts à interviewer. Je sollicite mes collègues par DM, quand j’ai une question. Même @_Bercy_ répond dans l’heure sur Twitter ! »

Raphael Cretinon : «Un moyen de communication simple et instantané pour rentrer en contact avec des personnes ayant les mêmes affinités »

Hans Willert : «Un outil idéal pour ceux et celles qui n’ont ni le temps, ni la motivation (technique) de créer et d’animer leur propre blog. Une accessibilité parfaite dans les occasions propices (métro, café, repas pris seuls …) »

Antoine Roger : «Si pendant longtemps les internautes ne pouvaient échanger qu’à travers les forums, ce service de micro-blogging est devenu un modèle à part entière et répond à un besoin croissant des internautes : s’informer et dialoguer. Par ailleurs, la présence de professionnels de tous horizons qui y partagent leur connaissances est une ressource fantastique.»

Guillaume Bayre : «À la fois une boussole, un baromètre, un GPS… Bref un instrument indispensable pour naviguer dans notre univers numérique !»

Jonathan Herscovici : «C’est, selon moi, le meilleur outil pour diffuser une information de façon virale. Par exemple, mon selfie avec le Premier Ministre a été vu plus de 300 000 fois !»

François Limoge : Pour l’argus de l’assurance, les nouveaux médias sont des vecteurs de développement ? «Of course – Le digital axe majeur de notre groupe , Infopro digital 🙂 »

David Audran : «J’aime bien les commentaires décalés ou amusés sur les sujets d’actualité. Avec un lien vers l’article original et un hashtag en mode #seconddegré»

Bertrand Gibeau : «Une mine d’informations professionnelles cachée dans un tas de marketing sans intérêt »

Ronan Le Moal : Twitter : «tout, tout de suite, tout le temps ! et en plus en version courte ! »

Antoine Larigaudrie : «J’y trouve l’info qui va constituer le menu du jour de ce dont je vais parler le matin. Les éléments de tendance, des commentaires, des analyses avec différentes sources… Je me mets tout en favori pour le retrouver facilement… le tout fourni par des professionnels qui sont directement assis a leur table de marché. Même à 3h du matin, les traders de Melbourne, de Hong Kong ou de Singapour sont connectés, délivrent leurs informations et sont prêts a répondre en temps réel a toutes sortes de questions ! Et ça, aucune agence de presse, aucun journal ne peut être aussi précis, pointu, pertinent et immédiat.»

Jean-Yves Archer : « Tweeter me permet de cumuler une recherche ciblée et précise tout autant qu’être la matrice de pensées «  errantes «  ( wandering thinking ) »

Thierry Gouby : «Les journalistes n’ont plus d’autre choix que de s’adapter au virage numérique. Dans l’ensemble, tous les nouveaux usages sont aujourd’hui intégrés par l’ensemble de la profession et ils ne reflètent finalement qu’une évolution technologique et générationelle, tant dans la pratique que dans la consommation de l’information.  »

Emmanuel Schafroth : « RT @nicoB Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. »

Hervé Alexandre : « Une interaction très forte grâce à Linkedin qui est pour nous, enseignants universitaires, une vraie aubaine permettant de garder contact avec les anciens diplômés, de suivre leurs évolutions de carrière et d’animer un réseau d’anciens diplômés »

Marie-Helène Seguy : «c’est un formidable outil pour augmenter la visibilité et la notoriété des spécialistes et dirigeants. L’effet de halo produit sur l’entreprise lui est bénéfique, notamment commercialement. »

Dominique Pignot : «à condition d’adopter un autre style d’écriture ; plus un message est bref plus il peut avoir d’impact, d’où l’importance de bien choisir ses mots. »

Marie-Béatrix Le Coz : «Commencer par utiliser Twitter comme outil de veille. Ensuite, se fixer une ligne éditoriale… et s’y tenir. Rester soi-même, ne pas en faire un outil d’auto-promo, entrer en conversation.»

Audrey Spy : «  J’utilise également très fréquemment Linkedin pour entrer en contact avec des professionnels de la finance qui pourraient m’apporter leur expertise dans le cadre d’un article en particulier et lorsque je n’arrive pas à les contacter par un autre moyen.  »

Karine Lazimi : «Je trouve incroyable qu’un patron d’entreprise soit en direct avec ses clients : nous sommes en rupture avec le passé, un réel changement d’époque. C’est également un formidable outil de transformation interne.»

Frederique Cintrat Bargain : «  J’avais écrit en fin d’année 2013 un article pro pour le blog du Cercle Lab. J’étais fière de mes 200 lectures. Quelqu’un de bienveillant de mon entourage l’a twitté, ….et il est passé à 50000 vues en deux mois.  »

Charlotte Binche : «Je pense que sur Twitter, comme ailleurs, il faut être nature et aimer un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout. »

Cleopatre : «C’est un excellent réseau social, mais attention il est important de trier et sélectionner les informations diffusées.»

Nathalie Wolff : «Je fais aussi du Live-Tweet de certaines émissions de télé ou de conférences. »

Patrice Bernard : «je suis toujours impressionné de voir à quel point chaque utilisateur en fait un usage différent. J’aime aussi beaucoup la sérendipité qu’il est capable de provoquer et qui me semble unique. »

André Morandi : «C’est mon outil favori pour échanger des informations tant techniques que culturelles avec les gens du monde entier. Il a certainement élargi les limites et les possibilités d’Internet à de nouvelles standards. »

Cyril Colleatte : «A la croisée du micro-blogging et du réseau social « ouvert ». Il y a peu de barrière à l’entrée et les twittos actifs sont assez accessibles. »

Michel Audeban : «Les places ne sont pas encore trop chères à prendre. Il semble assez simple de se créer avec le temps une large base de followers qui sera un avantage compétitif d’ici quelques années. »

Sabine Baudin : «L’intérêt est double : comme 99% des twittos, j’y vois le moyen d’être informée en temps réel et en un coup d’œil. C’est d’ailleurs l’outil que je consulte en priorité le matin.»

Cedric Teissier : «Ce qui est génial avec Twitter, c’est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour l’utiliser – je peux tweeter au réveil ou avant de dormir, je sais que cela n’a pas d’importance. Je pourrais tweeter toute la journée.»

Jacques Richier : «Les nouvelles tendances de consommation et le digital, parce que je crois qu’ils dessinent un nouveau monde.  »

Eric Lombard : «Je pense qu’inévitablement les dirigeants de tous les secteurs vont s’y mettre. Et, bien sûr, ceux de l’assurance aussi. Et pas seulement les dirigeants : j’observe que nos agents généraux sont de plus en plus nombreux.  »

Pierre-Antoine Dusoulier : «Prenez des cours avec @fabricepelosi ; c’est ce que j’ai fait…  »

Tupac Pointu : «y aller petit à petit et d’observer comment ça marche et ça s’organise, quels sont les codes. Mais surtout de ne jamais oublier que ça reste un espace public. »

Robert Sojic : «Nous sommes dans l’ère du « Big data ». La quantité d’information à laquelle nous avons accès défie l’imagination. Je vois alors Twitter – plus précisément les Twittos- comme une espèce de « filtre », d’agent intelligent de recherche dans cette masse de données. »

Marc Cogrel : «On sait que plus un tweet est court, plus il est efficace, et plus il génère des interactions. Etre précis et concis est une des meilleures manières d’être compris. Un bon tweet est un bel exercice de communication… 140 caractères ? trop long.»

Aurélie Fardeau : «un microcosme d’internautes informés et réactifs. C’est l’aspect positif. Je ne fais pas trop attention aux commentateurs hargneux, trolls et autres joyeusetés  »

Julie Maxence : «​Une agora où l’on peut se faire entendre, même si on chuchote…​ »

Florian Rey : «Dans le cadre professionnel, Twitter m’a permis de découvrir des confrères, des partenaires, des fournisseurs et parfois même des prospects ! Il existe de plus en plus d’événements qui permettent de faciliter les rencontres professionnelles (ex: le #Taba, le #CigarSocialClub).»

Audrey Mangin : «De plus, il est souvent plus facile et plus rapide de contacter certaines personnes ou organismes par Twitter. N’ayant pas de réponse par mail ou par téléphone, je contacte régulièrement les personnes ou les organisations via Twitter, et le plus souvent, j’ai une réponse rapide. Twitter est assez remarquable pour ça !  »

Raphael Krivine : «Le fil AFP personnel pour tous ! Et surtout un fantastique espace de liberté. »

Rejane Reibaud : «Je voudrais plus d’abonnés, si vous aimez ou travaillez dans l’asset management, abonnez-vous à mon compte vous ne le regretterez pas @redjeco »

Matthieu Bebear : «Twitter permet de faire de la veille, pertinente car les critères ont été définis par l’utilisateur lui-même , cela constitue pour moi une vraie révolution.
Twitter permet aussi d’entretenir voire élargir son réseau professionnel, sans le formalisme et les contraintes de certaines rencontres pros.»

Anthony Cros : «Tout va plus vite, le monde, les infos, les marchés financiers, et nous avons de moins en moins de temps pour parcourir toutes les sources d’infos dans le détail»

Yann Cormant : «Un formidable outil de partage et de recherche d’information moins narcissique que Facebook et plus spontané qui s’utilise très facilement depuis un mobile. »

Daniel Karyotis : «Au-delà d’une prudence nécessaire et souhaitable, les social networks sont une porte vers la génération Y et une fenêtre sur la génération Z.»

Cyril Jarnias : «Construire un réseau très ciblé et avoir de l’information rapidement échangée entre professionnels d’un même secteur»

Judith Evans : «Twitter is whatever you make it. For me, it’s a brilliant source of links — I find more on Twitter than I do on Google.»

Jean-Philippe Dubosc : «Un fil AFP paramétré en fonction de ses centres d’intérêt et… gratuit»

          

Voici des liens vers les 50 précédents portraits :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)
#16 – @halex21 (Hervé Alexandre) (Directeur d’un Master en Université, Professeur)
#17 – @mhseguy (Marie-Helène Seguy) (Directeur d’une société de courtage en assurance et réassurance)
#18 – @dpignot (Dominique Pignot) (Directrice Communication d’une association d’asset managers)
#19 – @mbxl (Marie-Béatrix Le Coz) (Spécialiste des stratégies digitales)
#20 – @SpyAudrey (Audrey Spy) (Journaliste dans une revue financière)
#21 – @karinelazimi (Karine Lazimi) (head of digital experience chez un assureur)
#22 – @FredCintrat (Frederique Cintrat Bargain) (Directeur Marketing et Commercial chez un assureur, Femme commerciale 2013 de l assurance)
#23 – @CharlotteBinche (Charlotte Binche) (Responsable relations presse et communication digitale chez un asset manager)
#24 – @ds_bastet (Cleopatre) (Experte en banque finance patrimoine)
#25 – @nwolff (Nathalie Wolff) (Responsable Web Marketing en assurance)
#26 – @cestpasmonidee (Patrice Bernard) (Consultant en Finance et fondateur de C’est pas mon idée)
#27 – André Morandi (Economiste brésilien)
#28 – @ccolleatte (Cyril Colleatte) (Manager en consulting – créateur de meilleures-sicav.com)
#29 – @MAudeban (Michel Audeban) (Directeur d’une société de gestion)
#30 – @SabineBaudin (Sabine Baudin) (Directeur des Relations Presse et de la e-réputation d’un groupe bancaire)
#31 – @echotraffic (Cedric Teissier) (Entrepreneur en finance)
#32 – @jacquesrichier (Jacques Richier) (Président d’une compagnie d’assurance)
#33 – @Eric_R_Lombard (Eric Lombard) (CEO d’une compagnie d’assurance)
#34 – @PADusoulier (Pierre-Antoine Dusoulier) (CEO d’une banque)
#35 – @tpointu (Tupac Pointu) (Journaliste d’une agence de presse)
#36 – @RobertSojic (Robert Sojic) (Fondateur d’une entreprise de formations spécialisées (risque assurantiel, gestion,…))
#37 – @marc_cogrel (Marc Cogrel) (Responsable e-réputation d’un groupe bancaire)
#38 – @aureliliz (Aurélie Fardeau) (Journaliste en finance)

#40 – @florian_rey (Florian Rey) (Gestionnaire de patrimoine)
#41 – @Audrey_Mangin (Audrey Mangin) (Journaliste sur les investisseurs institutionnels)
#42 – @RKrivine (Raphael Krivine) (Directeur d’une banque directe)
#43 – @Redjeco (Rejane Reibaud) (Journaliste, Madame Asset Management d’un journal économique)
#44 – @mbebear (Matthieu Bebear) (DGA en assurance)
#45 – @anthonycros1 (Anthony Cros) (Directeur d’une société de gestion)
#46 – @ycormant (Yann Cormant) (Social media manager dans une banque)
#47 – @dkaryotis (Daniel Karyotis) (Directeur Général d’un groupe bancaire)
#48 – @cyriljarnias (Cyril Jarnias) (Expert en gestion de patrimoine)
#49 – @JudithREvans (Judith Evans) (Journaliste financière anglaise)
#50 – @jpdubosc (Jean-Philippe Dubosc) (Rédacteur en chef d’une revue financière)

Retrouvez d’autres articles ou présentations :

[#ITW] #50portraits – Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #00 – @alban_jarry – 3 – questions de 18 twittos

3eme partie du dernier portrait qui clôture cette première série de 50 portraits de Twittos en Banque Finance Assurance avec des réponses à des questions de 18 twittos.
Dirigeants, journalistes, community managers, professeurs, économistes, consultants, entrepreneurs, directeurs, … intervenants sur Twitter, depuis le 8 mai et à un rythme de publication quotidien vous découvrez des interviews de personnalités de la banque finance assurance qui sont actifs sur Twitter.
Cette dernière publication prend la forme d’un « auto-portrait », de réponses à des questions de Mireille Weinberg et de réponses à des questions de 18 Twittos interviewés tout au long de la série de portraits. Les questions complémentaires ont été faites durant les 4 derniers jours et le rythme a été intense. Je remercie les 50 Twittos ayant répondu aux questions tout au long de la série 🙂

Réponse à des questions de 18 Twittos :


#50portraits - Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #00 - @alban_jarry - 2 - ITW @Mi_Weinberghttps://twitter.com/alban_jarry

«Le train est en marche (ou plutôt le TGV), il ne faut pas rester à quai. La question n’est plus de savoir s’il faut être in ou out, mais quel est le risque à ne pas y être ?»

Mireille Weinberg : J’ai le sentiment que tu as fédéré toute une communauté autour de toi. En es-tu conscient ? Que vas-tu en faire ?

Absolument rien !
Des communautés existent déjà autour du #Taba, du @CigarSocialClub et d’autres after work, je n’ai pas de velléité à créer autre chose. Ceux qui organisent ces évènements sont bien plus fédérateurs que moi à mon avis 🙂

Ces portraits sont une magnifique aventure et il faudrait vraiment que je trouve une idée différente pour refaire quelque chose avec les mêmes personnes, et puis est-ce que cela les intéresserait ? Je ne sais pas.

Par contre, je retiens l’idée de Guillaume (un peu plus loin dans les questions …), il faut que je trouve une idée.

Hans Willert : Bien que les réseaux sociaux doivent d’office éviter une approche « égoïste » ?ou « individualiste », selon ton analyse ou ta perception, dirais-tu que tu apporte plus à la communauté que cette dernière t’apporte ? Autrement dit, c’est mercantile, je l’admets, quel est le bilan de tes échanges (sachant que le x-sharing est la vraie force des réseaux et elle est complexe à évaluer) ?

J’avoue que je ne me suis jamais posé la question de cette façon. L’apport est mutuel, je partage beaucoup sur les réseaux sociaux et tout cela n’a d’intérêt que parce qu’il y a une interaction avec vous tous.
C’est amusant car cette interaction est aussi relayée lors de réunion IRL. Par exemple, j’entends beaucoup parler des portraits en ce moment.
Le bilan doit être à l’équilibre. Si on parle des portraits, le principe ne marche que dès lors que vous me répondez, donc c’est un travail collaboratif. Finalement, à part ce portrait final, j’ai fait beaucoup de copier / coller 😉

En termes purement mercantiles, pour le moment, je ne suis pas parvenu à franchir le pas … mais cela pourrait changer dans peu de temps si je me décide à ouvrir le blog à des sponsors. Certains blogs anglo-saxons de même type le font. Du coup je m’interroge… réponse probablement bientôt.

Guillaume Bayre : Quand organises-tu un tweet-apéro avec tous les portraiturés ?

Bonne idée, il faut qu’on fasse cela à la rentrée 🙂

J’ai peut être une idée originale, je vous reviendrai en août si elle est possible.

(au moins cette question était rapide et facile)

Ronan Le Moal : Pourquoi avoir lancé cette série de portraits ?

D’une lecture et du sentiment que dans notre domaine il manquait ces points de vue … j’avais l’intuition que cela pouvait intéresser les lecteurs du blog wordpress et de celui de LinkedIn.
Tout est parti de l’interview donnée par Fadhila Brahimi pour Isabelle Spanu : « C’est quoi Twitter ? » relayée le 8 mai sur le blog. Je me suis rendu compte que finalement la plupart des interviews dans ce domaine étaient réalisées soit avec des experts du personal branding ou du social media, soit avec des community managers de renoms. Du côté des professionnels de la banque finance assurance, il n’y avait pas grand-chose … (rien ?)
Ces portraits viennent de la réponse à cette question, « quelles interviews aurais-je aimé lire ? » Dans la foulée, j’ai dressé une première liste et suis rapidement arrivé à 30-40 noms indispensables dont le votre (même si je n’ai pas osé vous faire la demande tout de suite, je me suis décidé 4 jours après le 12), avec une règle : les portraits devaient être faits avec une diversité de profils suffisante et seuls de vrais utilisateurs de Twitter seraient interrogés. Il y avait alors 2 options : soit partir pour des publications hebdomadaires et dans ce cas il y en avait pour presque un an … soit partir sur un rythme quotidien, au départ 5 jours sur 7 (tout en étant conscient que ce serait un rythme infernal à tenir car je fais cela uniquement tard le soir et en dehors de mon travail).
Je me suis décidé le soir même quand j’ai envoyé les premières demandes. Les premières réponses sont arrivées … 1 heure après ! Jean-Marc m’a complètement pris de court car la trame power point n’était absolument pas prête ! (Je crois que cela ne s’est pas vu) Mireille a enchainé et ensuite tous les autres. En tout, j’ai eu, je crois, 2 refus pour des raisons tout à fait compréhensibles, et très peu de non réponses.
La liste a évolué au fil du temps (surtout quand j’ai eu de la pression sur la parité des portraits, pourtant j’avais bien prévu des portraits de femme), mais je dois avouer que je ne me suis pas trop posé de questions (pas eu le temps). Une ou 2 fois j’étais un peu juste avec seulement 1 ou 2 portraits d’avance et j’ai fait quelques relances.
Rapidement, je me suis fixé un objectif d’environ 50 portraits (et finalement c’est le cas :)) car cela correspondait à peu près au nombre de jours entre le 8 mai et le 14 juillet… Après, je vais enfin avoir le temps de réécrire quelques articles 🙂 Cela restera un superbe souvenir.

Hervé Alexandre : Avez vous rencontré physiquement ces twittos ?

Je connais personnellement une bonne majorité (probablement plus d’ailleurs n’ayant pas fait le décompte). Pour les portraits, j’ai fonctionné uniquement par mails. Cela aurait été impossible autrement, surtout vu le rythme de publication (quotidien).
Pour demander à chacun d’entre vous, cela s’est fait soit par mail, soit par LinkedIn, soit par Twitter … j’ai utilisé tous les moyens je pense 🙂 aucun par téléphone (impossible pour moi d’en faire en journée).

En IRL, j’entends beaucoup parler de ces portraits. A tour de rôle de chacun d’entre vous, c’est sympa car du coup la diversités se justifiait pleinement.

Vu le rythme de publications, je ne sais si tous les lecteurs habituels du forum ont pu tout lire tous les jours (je ne pense pas). Même si les statistiques sont assez étonnantes car les chiffres de consultations convergent assez vite vers 800 à 1200 lecteurs en un mois par portrait. Pour ensuite monter plus doucement.

Marie-Helène Seguy : Ta présence sur les réseaux sociaux ne te transforme t elle pas en marque ou produit, « l’Alban Jarry », une marque indépendante de ton employeur et des cercles où tu évoluent ? Si oui, (je pense que le réponse est oui !), quelle est sa mission ?

Au départ, ma présence sur les réseaux sociaux était uniquement pour trouver un travail et référencer mes expertises alors que j’entrais dans une phase de plan de sauvegarde de l’emploi et que je devais rebondir ailleurs dans un marché en crise où l’asset management recrutait très peu (et ce n’est pas terminé avec des marges qui baissent et des coûts qui augmentent). J’ai plutôt optimisé ce plan et pris toutes les options possibles (dont le MGA d’HEC que je conseille) :), j’avais tout fait en amont. J’ai l’impression d’avoir fait preuve de résilience. Cette présence sur les réseaux et médias sociaux a accéléré prodigieusement ma recherche et probablement facilité mon intégration dans le monde de l’assurance où je suis arrivé en octobre dernier. Ensuite, et rapidement, je suis arrivé à la conclusion qu’il fallait continuer de publier.
Pour mon employeur, les retours sont, j’ai l’impression, plutôt positifs (c’est ce que j’entends souvent à l’extérieur). Toute la communication que je fais, et qui porte son logo, est en plein accord avec la Direction de la Communication (sinon ce ne serait pas possible, ni n’aurait de sens). J’en profite pour remercier sa Directrice 🙂 En parallèle, toutes les publications que je fais en mon nom (blog, articles de presse, publications, …) sont indépendantes et personnelles (de temps en temps je mentionne cependant mon employeur avec son accord). Mon compte Twitter n’indique pas son nom (je ne comprends pas ceux qui indiquent qu’ils n’agissent pas au nom de leur employeur tout en le mentionnant, c’est illogique). Pour le trouver, il faut lire ma bio complète (mais ce n’est un secret pour personne 😉 ).
Me suis-je fixé une « mission » ? Compliqué de répondre, probablement d’aider à faire comprendre l’importance à venir de tous ces outils digitaux (et pas seulement les réseaux sociaux) dans le monde professionnel, et partager sur mes propres expérimentations. Nous sommes dans une période merveilleuse, où cet univers étant récent, il est encore possible d’essayer de nouvelles idées, d’innover et de repousser les limites. C’est ce qui me plait le plus. Le jour où il sera trop balisé, je trouverais probablement autre chose.
Dernier point, suis-je une « marque ou un produit » ? J’espère que non, ou alors pas que cela 😉 Pour l’aspect « produit », nous le devenons tous un peu dans un monde où il est de plus en plus facile de comparer les compétences (j’explique cela plus en détails dans la présentation sur le personal branding). Il faut faire attention, un produit peut aussi se périmer vite !

Marie-Beatrix Le Coz : Peux tu faire ton portrait chinois sur les réseaux sociaux ?
Et … Si tu échouais sur une île déserte et n’avais, seul, que 15 mn de connexion à internet, qu’en ferais-tu ? 🙂

Si tu étais une connexion, tu serais… ? Celle qui me permet de répondre à la dernière question en allant au-delà des 15 minutes !
Si tu étais un site web, tu serais… ? Celui qui unifiera les publications de l’EBA, l’ESMA et l’EIOPA 😉
Si tu étais une appli, tu serais… ? Excel, quelle invention !
Si tu étais un système d’exploitation, tu serais… ? Android, il synchronise nativement le carnet de contact LinkedIn … c’est pour cette raison que je n’ai pas pris un Iphone d’entreprise . Et puis dès lors que votre carnet d’adresse arrive dans votre appareil pro il appartient à votre société (cf la jurisprudence … j’avais lu un article passionnant sur le sujet)
Si tu étais une start-up, tu serais… ? Anatec, et pas uniquement pour faire plaisir à Jonathan ! Ils ont décroché le premier prix mondial de l’innovation. D’une façon générale, nous avons des fintech géniales en France.
Si tu étais un réseau social, tu serais… ? LinkedIn ou Twitter, mon cœur balance. Les deux sont au dessus du lot et différents. Pour l’interaction, probablement Twitter, pour l’intégration dans le milieu professionnel LinkedIn
Si tu étais une requête Google, tu serais… ? « Recherche idées pour publications de Septembre » je pense avoir trouvé
Si tu étais un hashtag Twitter, tu serais… ? #ApprendreAOser
Si tu étais un « fan » sur Facebook, tu serais… ? Je suis très peu sur Facebook , ça ne marche pas en pro … fan de BD ?
Si tu étais un « device », tu serais… ? Une clé USB, même si je suis passé sur Dropbox depuis un moment
Si tu étais une technologie ou une innovation numérique, tu serais… ? SlideShare pour le partage pro
Si tu étais un lieu du numérique, tu serais… ? Twitter
Si tu étais une icône du web, tu serais… ? Aucune idée, probablement une personne partageuse
Si tu étais sur une île déserte et n’avais, seul, que 15 mn de connexion à internet, qu’en ferais-tu ? 🙂 un branchement sur skype pour parler avec ma femme et mes enfants, et puis un petit tweet pour les amis

Frédérique Cintrat : Comment et quand gères-tu l’utilisation de twitter dans ton emploi du temps : à quel moment ?n’importe quand ? à des moments privilégiés de la journée ? entre les réunions, dans les transports, pour faire des pauses et décompresser ? au bureau, chez toi ….? combien de temps par jour ?

Comme tu l’as compris, je ne dors pas !

Blague à part, le matin environ 10 mn entre 7h20 et 7h30, généralement je poste les billets que j’ai mis la veille au soir sur le blog. Ensuite, j’ajoute un élément sur le blog LinkedIn. C’est assez génial ce nouveau système qui s’intercale en haut du profil (je suis surpris de ne pas voir plus d’utilisateurs ayant activé l’option qui est gratuite, les stats directes et indirectes sont impressionnantes).
Le soir à partir de 22h et jusqu’à … 23h … 23h30, parois 0h30 … Les portraits m’ont un peu épuisé, le rythme d’une mise en ligne chaque jour le soir est dur à tenir. L’étude publiée en février m’avais aussi épuisé.

Sinon je n’utilise quasiment jamais en journée les réseaux sociaux, je n’ai absolument pas le temps. Quelques rares fois en conférence de Place … quand je suis dans le public … je ne suis pas encore parvenu à Twitter pendant que j’intervenais … ce serait amusant de tenter l’expérience (je plaisante, c’est impossible).

Mon blog est off le samedi.

En congés, je peux être sur les réseaux en journée mais pour le moment, depuis mon changement de poste je n’en ai pas eu beaucoup.

Nathalie Wolff : combien de temps consacres-tu à Twitter ?
Que penses-tu de Twitter par rapport à  l’infobesité ?

Twitter tout seul ? Je suis bien incapable de te répondre. Probablement quelques minutes par jour (20 à 30). Un peu le matin pour parcourir les actualités, un peu ensuite pour poster. Un peu le soir dans le RER et un peu en fin de soirée.

Pour l’infobésité, je picore surtout et ne cherche pas à suivre tous les tweets. Généralement je consulte la dernière page de news et regarde un ou deux articles. Cela me permet de tomber par hasard sur des actualités que je ne lirai pas autrement. Sinon je lis la presse et les revues.
Twitter, comme tous ces autres outils, doivent s’utiliser en accord avec son temps disponible. Personnellement, la partie qui me prend le plus de temps est de publier sur le blog.
Je mets souvent en favoris les tweets qui vont me resservir (soit pour le blog, soit pour les articles de La Nouvelle Revue de Géopolitique), ce sont mes post-it.

André Morandi : Pourriez-vous partager vos pensées sur les forces de Twitter comme un outil pour étendre la connaissance technique dans l’industrie financière ? Comment les contraintes principales doivent être surmontées pour augmenter son potentiel à court et à long terme ?

Il y a au moins 3 modes d’utilisation pour la finance :
Une communication institutionnelle généralement gérée par des équipes de communication
Une connexion des algorithmes pour passer des ordres à partir de signaux. Plusieurs évènements récents montrent que cette pratique est réelle
Une utilisation entre experts où la connaissance est de plus en plus partagée et facilement accessible

Twitter peut devenir un concurrent des principales messageries financières et créer un réseau parallèle à ceux existants. Les entreprises financières vont devoir intégrer cette nouvelle contrainte et notamment en terme de compliance. D’ailleurs sur ce point cela risque d’être intéressant de voir à qui appartiennent les contacts d’une personne quand s’est sont employeur qui souscrit un abonnement … surtout via LinkedIn. Ou comment des banques (et les autres acteurs de la finance) vont devoir rapidement savoir ce qui se passe sur les messageries LinkedIn et via les messages privés de leurs employés … Les réseaux sociaux ne sont pas en dehors des règles professionnelles habituelles or là ça se complique avec des outils privés qui peuvent s’utiliser professionnellement.

Le potentiel de Twitter est immense car l’industrie financière (ainsi que d’autres industries) a les moyens nécessaires pour exploiter cette mine d’or.

Sabine Baudin : Ton meilleur tweet ?
Et le top top 3 des meilleurs tweets ( ceux des autres bien sur !)

Pour l’un de ceux que j’ai fait (d’ailleurs je m’aperçois qu’il y en a plus de 8000, cela doit faire une belle moyenne journalière 😉 ), ce serait probablement celui où j’ai annoncé que j’avais retrouvé un travail 🙂 Je suis incapable de le retrouver mais ça doit être au cours du mois d’octobre. Il y a un outil amusant qui retrace tous les ans, les principaux Tweets (https://www.vizify.com/alban-jarry) et permet de voir avec qui j’ai le plus d’interactions.

Pour les 3 meilleurs, le leader est forcément « four more years » de Barack Obama, 13 caractères où tout est dit, le Tweet idéal. S’il y a bien une personne qui a fait de Twitter un arme de conquête du pouvoir et de communication c’est bien lui.

Ensuite la naissance du Prince de Cambridge et surtout le gag du faux héraut des temps modernes qui est parvenu à berner les médias et la toile … malgré ses tweets 😉

Bank of America … les interventions humaines ont encore de l’avenir … ou sinon le risque d’image sur la toile est monumental. Dans le même genre, Viadéo avait fait un best of l’été dernier, nous nous étions bien amusés avec @df_komadok. H&M était aussi monumental lors de son annonce de délocalisation en Ethiopie. Et pour terminer même si cela fait plus de 3, @fabricepelosi pourras te dire ce qu’il pense des tweets de @Carl_C_Icahn 🙂

(Merci la géopolitique pour trouver une partie de ces tweets 🙂 )

En vidéo, si je dois en citer une ce sera le tableur X excel de @fabricepelosi pour Warrant Marrant, généralisé dans le milieu de la banque finance assurance !

Cédric Tessier : Qu’est ce que tu changerais à Twitter si tu en avais le pouvoir ?

L’interaction avec LinkedIn … ce serait génial de pouvoir synchroniser tous ses contacts pros entre Twitter et LinkedIn. Les deux sont complémentaires. L’utilisation est différentes même si on peut y retrouver les mêmes personnes (je dois avoir 1/4 en commun entre les 2 ce qui est déjà beaucoup).

Dans les ranking LinkedIn, les profils de mon réseau les plus consultés sont des personnes qui sont également sur Twitter … Il serait amusant de faire une étude sur le sujet pour avoir des éléments chiffrés et si sur un échantillon plus large ce point se vérifie.

Les DRH doivent regarder ces nouveaux indicateurs, ils donnent un bon indice de leurs employés qui sont visibles sur les réseaux sociaux à un instant T.

Jacques Richier : Twitter forever … sans business model ?

Pour tout financier et pour tout business tirant profit de l’analyse comportementale, Twitter est une mine d’or. Dans un article, j’avais fait un rapprochement entre les terminaux Bloomberg et les réseaux sociaux sur les aspects de la messagerie. La force de Bloomberg est de tirer profit de toutes les informations qu’il stocke et de les valoriser (cher) auprès de ses clients. Le système de calcul des prix des obligations est basé sur des sources de marché échangeant des messages via la messagerie interne de Bloomberg. Si Bloomberg (un big data avant l’heure) est parvenu à tirer profit de ces données alors Twitter peut aussi le faire … et les financiers sont probablement prêts à payer ces données. A mon avis, c’est aussi applicable à d’autres domaines. On parle de plus en plus de Big Data, or Twitter (ou LinkedIn) contient énormément d’informations laissées au gré des tweets de ses utilisateurs, il sera bientôt possible d’orienter la sélection des produits en fonction de ces traces. La barrière en France est légale et relative à l’utilisation de données personnelles à mon avis.

Sinon personnellement, je suis étonné de ne pas voir plus (ou pas ?) de bannières d’experts avec des logos de marques, on voit bien ce système maintenant sur des taxis ou d’autres supports, alors pourquoi pas dans les bannières Twitter (ou LinkedIn pour ceux qui ont un abonnement premium) … surtout sur des profils pouvant faire vendre des produits ou marques (je n’ai pas regardé en détail les conditions d’utilisations sur ce point), cela pourrait peut-être faire un business model ?
Sur Twitter, ma bannière est remplie de liens vers des groupes LinkedIn, des mots clés ou des titres d’articles. Tout cela est gratuit mais cela peut probablement s’assimiler à de la pub. Les liens mis sur Twitter génèrent une bonne moitié des consultations de mon blog devant Google (quand j’ai commencé c’est LinkedIn qui en générait le plus).

Eric Lombard : Comment êtes-vous passé de Solvabilité 2 à l’idée de faire des portraits des twittos de notre secteur ? Qu’est ce qui vous a décidé ?

Je n’ai intégré le monde de l’assurance que récemment (depuis octobre 2013), pour travailler sur Solvency, les risques stratégiques, l’ORSA plus un peu de lobbying sur la Place. Avant mes « seules » contributions au monde de l’assurance avaient été des articles sur Solvency 2 et la matrice du Club Ampere.

L’état d’esprit des 2 univers est assez proche, sur les réseaux sociaux, il faut aussi gérer un risque d’image, un risque opérationnel et une appétence aux risques.

J’ai commencé à publier sur les réseaux sociaux et le personal branding depuis un peu plus d’un an et demi. C’est une aventure parallèle que j’ai mené pendant la période d’outplacement dans le cadre du plan social. Depuis que j’ai changé d’entreprise, je ne publie que le soir. A l’origine, le blog a été monté pour archiver des posts LinkedIn (mes premiers posts ne sont pas extraordinaires quand on regarde). Quand j’ai vu la puissance des publications SlideShare intégrées au blog, j’ai modifié complètement l’approche et décidé de publier toutes mes interventions en conférence et autres publications (virage à 180° sur l’utilsiation). Que l’intervention faite pour l’AFG sur Solvency 2, il y a un an, ait été vue près de 8000 fois est incroyable ! Solvency 2 n’est pas le sujet le plus « friendly » que tout le monde à envie de consulter à mon avis.

Pour les réseaux sociaux, tout est venu d’un partage d’expérience avec des amis qui étaient également en outlplacement et me demandaient pourquoi j’avais commencé cela. Ils constataient que j’avais plus d’entretiens qu’eux (finalement je ne suis resté qu’une semaine en recherche à la fin du plan). Je donne aussi des interventions pour HEC Exed sur le personal branding. La proche fois, je citerai probablement certains portraits pour convaincre les dirigeants et managers en formation de l’utilité d’une présence sur les des réseaux sociaux.

Julie Maxence : Regrettez vous aujourd’hui de ne pas voir participé à un « coup » boursier ? Si oui, lequel ?

Une fois j’ai répondu à des questions sur une IPO, c’est comme cela que j’ai fait la connaissance de Tupac Pointu qui m’avait contacté via … Twitter 🙂 Sa dépêche AFP pour annoncer la future IPO de Twitter est un souvenir extraordinaire (« Twitter scruté pour son effet boule de cristal »). C’est étonnant de ne pas avoir été interrogé sur Viadéo 😉 … l’article que j’avais fait pour Le Cercle Les Echos « Viadéo va-t-il survivre à la déferlante LinkedIn ? » a été énormément lu depuis un an.

Sinon aucun coup boursier à mon actif. Je suis plutôt investisseur à long terme pour les quelques rares actions que je possède. Récemment, j’ai participé au sauvetage d’une librairie. Grâce à cela, ils vont pourvoir ré-ouvrir après presque 1 an de fermeture. Dès que les dossiers sont entre les mains de la justice, il faut être patient. Je suis persuadé qu’il faut sauver l’exception culturelle française dans le domaine de la littérature et qu’il restera de la place pour les livres réels.

Autre passion, la bande dessinée 🙂 J’apprécie les albums, les statuettes et les originaux mais malheureusement le marché est devenu tellement cher qu’il devient très compliqué d’acheter. Comme pour tous les autres arts modernes, il faut être vigilant et ne pas se laisser griser par des cotes qui peuvent flamber puis s’effondrer. La gestion du risque est dans tous les domaines.

Cyril Jarnias : Un site web que tu aimes particulièrement ? Pourquoi?

Catawiki est un site de ventes aux enchères de bandes dessinées. Il fait des ventes en Belgique et en Hollande. Du coup il permet de trouver des pièces que l’on voit peu en France. Surtout sur la BD classique et en particulier Blake et Mortimer.
J’y ai notamment pu acquérir un projet de couverture du Secret de l’Espadon et un album unique du Mystère de La Grande Pyramide (prototype avec toutes les corrections de l’éditeur à l’époque).

Sur SlideShare et sur le blog, je diffuse régulièrement des « expositions » virtuelles d’originaux de BD : http://fr.slideshare.net/Alban_bd

Sinon, il y a de nombreuses années, j’avais monté le site d’un auteur de BD belge (le site est toujours en ligne) et déjà fait des expositions d’originaux …

Abordons la BD autrement est un forum que j’administre depuis longtemps (il est maintenant décliné dans un groupe LinkedIn). Pour ses un an d’existence, avec des amis, nous avions réalisé un album basé sur des interviews d’auteurs … des « portraits » avant l’heure 😉 Mais là je fais ressurgir de très vieux souvenirs … Déjà à l’époque cela avait un sacré challenge d’organiser tout cela.

Judith Evans : Comment pensez-vous que le paysage des médias sociaux apparaîtra après cinq ans?
Quelle est votre compte Twitter préféré?

Dans 5 ans ? Omniprésent dans la vie professionnelle ! Quand on constate aujourd’hui qu’il est possible de partager tous ses documents dans le cloud, d’accéder à son univers professionnel et à sa messagerie depuis n’importe où, que les tablettes commencent à être présentes en réunion et qu’un smartphone est un véritable ordinateur, il n’y a plus de limites.
Etre présent sur les réseaux sociaux (ou sur d’autres plateformes professionnelles à venir) procurera un avantage à ceux qui y sont présents aujourd’hui et en comprennent les mécanismes. Michel Audeban disait dans son portrait que le ticket d’entrée était encore abordable. L’étude que je publie en même temps que ce portrait montre qu’il devient de plus en plus cher avec une envolée en 6 mois des principaux comptes Twitter en banque finance assurance en termes de followers. C’est incroyable cette progression !
D’autres études comme celle d’Amundi et de l’Agence Sand vont dans ce sens et montrent la progression en Asset Management alors que ce n’est pas l’industrie qui a le plus de facilités pour communiquer avec la MIF.

Un compte Twitter préféré ??? Non il faudra consulter tous ceux dont je viens de faire des portraits ainsi que d’autres 🙂 ou regarder ma « sélection de 5 comptes Twitter » … mais je vous conseille vraiment plutôt de lire tous les portraits, c’est étonnant ces différences de points de vue malgré toutes ces questions communes.
Peut être un en plus … @fabricepelosi 🙂

Jean-Philippe Dubosc : Les patrons de banques, sociétés d’assurance et mutuelles se sont-ils vraiment mis à Twitter ?

Ceux qui ont répondu à ces portraits oui ! Ils restent cependant une minorité actuellement. Pour faire ces portraits, je m’étais mis comme condition de ne faire des interviews que de Twittos étant réellement actifs sur Twitter (même si certains avaient une activité récente).

J’ai été le premier étonné par les retours positifs (et souvent très rapides) pour répondre à ces quelques questions. Comme vous le disiez dans votre portrait, les réseaux sociaux permettent de se mettre en relation avec des personnes avec qui ce serait beaucoup plus compliqué en IRL.
Des amis ou relations professionnelles m’ont posé la question de savoir comment cela avait été possible. Déjà, il faut oser demander (surtout pour un blog comme le mien qui est un parmi tant d’autres).
Je n’ai eu presqu’aucun refus, mais je me continue à me demander pourquoi ils ont accepté de répondre, il faudrait leur poser la question 😉

Quand je lis certains classements de dirigeants présents sur les réseaux sociaux, j’ai parfois des doutes car je ne les vois pas (ou alors ils sont présents sur des réseaux que je ne connais pas encore ?) Il y en a un qui fait, à priori, la différence sur la présence d’une page Wikipedia. Pourtant ce n’est pas là où il y a le plus d’actualités.

Voici des liens vers les 50 précédents portraits :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)
#16 – @halex21 (Hervé Alexandre) (Directeur d’un Master en Université, Professeur)
#17 – @mhseguy (Marie-Helène Seguy) (Directeur d’une société de courtage en assurance et réassurance)
#18 – @dpignot (Dominique Pignot) (Directrice Communication d’une association d’asset managers)
#19 – @mbxl (Marie-Béatrix Le Coz) (Spécialiste des stratégies digitales)
#20 – @SpyAudrey (Audrey Spy) (Journaliste dans une revue financière)
#21 – @karinelazimi (Karine Lazimi) (head of digital experience chez un assureur)
#22 – @FredCintrat (Frederique Cintrat Bargain) (Directeur Marketing et Commercial chez un assureur, Femme commerciale 2013 de l assurance)
#23 – @CharlotteBinche (Charlotte Binche) (Responsable relations presse et communication digitale chez un asset manager)
#24 – @ds_bastet (Cleopatre) (Experte en banque finance patrimoine)
#25 – @nwolff (Nathalie Wolff) (Responsable Web Marketing en assurance)
#26 – @cestpasmonidee (Patrice Bernard) (Consultant en Finance et fondateur de C’est pas mon idée)
#27 – André Morandi (Economiste brésilien)
#28 – @ccolleatte (Cyril Colleatte) (Manager en consulting – créateur de meilleures-sicav.com)
#29 – @MAudeban (Michel Audeban) (Directeur d’une société de gestion)
#30 – @SabineBaudin (Sabine Baudin) (Directeur des Relations Presse et de la e-réputation d’un groupe bancaire)
#31 – @echotraffic (Cedric Teissier) (Entrepreneur en finance)
#32 – @jacquesrichier (Jacques Richier) (Président d’une compagnie d’assurance)
#33 – @Eric_R_Lombard (Eric Lombard) (CEO d’une compagnie d’assurance)
#34 – @PADusoulier (Pierre-Antoine Dusoulier) (CEO d’une banque)
#35 – @tpointu (Tupac Pointu) (Journaliste d’une agence de presse)
#36 – @RobertSojic (Robert Sojic) (Fondateur d’une entreprise de formations spécialisées (risque assurantiel, gestion,…))
#37 – @marc_cogrel (Marc Cogrel) (Responsable e-réputation d’un groupe bancaire)
#38 – @aureliliz (Aurélie Fardeau) (Journaliste en finance)

#40 – @florian_rey (Florian Rey) (Gestionnaire de patrimoine)
#41 – @Audrey_Mangin (Audrey Mangin) (Journaliste sur les investisseurs institutionnels)
#42 – @RKrivine (Raphael Krivine) (Directeur d’une banque directe)
#43 – @Redjeco (Rejane Reibaud) (Journaliste, Madame Asset Management d’un journal économique)
#44 – @mbebear (Matthieu Bebear) (DGA en assurance)
#45 – @anthonycros1 (Anthony Cros) (Directeur d’une société de gestion)
#46 – @ycormant (Yann Cormant) (Social media manager dans une banque)
#47 – @dkaryotis (Daniel Karyotis) (Directeur Général d’un groupe bancaire)
#48 – @cyriljarnias (Cyril Jarnias) (Expert en gestion de patrimoine)
#49 – @JudithREvans (Judith Evans) (Journaliste financière anglaise)
#50 – @jpdubosc (Jean-Philippe Dubosc) (Rédacteur en chef d’une revue financière)

Retrouvez d’autres articles ou présentations :

[#ITW] #50portraits – Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #00 – @alban_jarry – 2 – @Mi_Weinberg

2eme partie du dernier portrait qui clôture cette première série de 50 portraits de Twittos en Banque Finance Assurance avec des réponses à une interview de Mireille Weinberg.
Dirigeants, journalistes, community managers, professeurs, économistes, consultants, entrepreneurs, directeurs, … intervenants sur Twitter, depuis le 8 mai et à un rythme de publication quotidien vous découvrez des interviews de personnalités de la banque finance assurance qui sont actifs sur Twitter.
Cette dernière publication prend la forme d’un « auto-portrait », de réponses à des questions de Mireille Weinberg et de réponses à des questions de 18 Twittos interviewés tout au long de la série de portraits. Les questions complémentaires ont été faites durant les 4 derniers jours et le rythme a été intense. Je remercie les 50 Twittos ayant répondu aux questions tout au long de la série 🙂

Cette interview a été faite par @Mi_Weinberg (Mireille Weinberg) :


#50portraits - Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #00 - @alban_jarry - 2 - ITW @Mi_Weinberghttps://twitter.com/alban_jarry

«Le train est en marche (ou plutôt le TGV), il ne faut pas rester à quai. La question n’est plus de savoir s’il faut être in ou out, mais quel est le risque à ne pas y être ?»

Questions de Mireille Weinberg

Comment t’es venue l’idée de réaliser ces classements des twittos de la finance ?
Je ne me souviens plus du tout ou presque…
Il faut probablement remonter aux premières études que j’avais fait pour le Club Ampere. Elles avaient plutôt bien marché (sur le thème des réglementations financières, des market datas vendors et des prestataires). Mais cela faisait un peu trop de pub pour certaines marques … du coup je voulais changer d’idée.

J’ai alors basculé vers les études sur les réseaux sociaux et notamment Twitter car avec followerwonk je pouvais avoir des données (et centrer les études sur les utilisateurs). Naturellement la première idée a été de faire un classement sur l’asset management (j’étais encore dans ce secteur en aout 2013) pour voir ce qui se passait. Ensuite j’ai lancé une étude auprès de professionnels utilisateurs des réseaux sociaux à l’automne 2013 (là Charlotte a eu l’idée de me pousser à faire mon premier communiqué de presse personnel ! Je venais de changer d’employeur depuis quelques jours et j’ai dû gérer une présence médiatique à laquelle je ne m’attendais pas du tout avec le plus grand journal quotidien économique qui avait cité mon nouvel employeur).

Basculant dans l’assurance, l’étude suivante, en janvier 2014, sur Twitter à été étendue à tous les secteurs : banque, finance, assurance, patrimoine, … car cela n’avait plus de sens que je publie uniquement sur l’AM. Pour compléter, j’avait aussi mis un sondage en ligne. Cependant il fallait éviter que cela passe pour du copinage du coup j’ai proposé 200 et 600 comptes ! (j’avais eu une interrogation sur ce thème juste avant de publier, l’étude aurait pu ne jamais être mise en ligne. Au denier moment j’ai hésité)

Combien de temps t’a-t-il fallu pour réaliser les XXX (je sais plus le nombre) de classement ?

Environ un mois, ce fut très long de faire le tri entre les vrais comptes et les faux qui avaient des mots clés qui venaient polluer l’analyse (celle d’aujourd’hui a été plus rapide à faire car je suis plus rodé). J’ai essayé aussi de supprimer ceux qui avaient recours à l’achat de followers. Ça se voit assez vite même si certains ont dû passer au travers des mailles.

Plus le temps passait plus j’avais du mal à la finaliser. A un moment donné j’ai annoncé une date pour être certain de la tenir … j’ai même fait une vidéo pour annoncer la parution en avant première quelques jours avant (avec pow toon) : https://www.youtube.com/watch?v=lbvxKH-Lm1A
Cela a été incroyable, le soir même de la publication il y a eu plus de 1000 connections sur le blog (3000 en 2 jours).

Après tout ce travail et comme le document était énorme, je l’ai découpé pour relayer l’étude un peu plus longtemps et le rendre plus lisible.
Je me suis promis de ne jamais recommencer …j’ai tenu jusqu’à mai en me lançant dans les portraits et finalement j’ai fait une actualisation de l’étude le 30 juin (sur un périmètre plus petit).

C’est étonnant, certaines bios sont toujours aussi peu complètes, du coup pour les repérer c’est très compliqué… mais je n’ai pas changé les règles. Certains services de communication n’ont pas encore dû percevoir l’intérêt d’une bonne indexation.

As-tu rencontré des réticences ? A l’époque personne ne te connaissait dans ce milieu…

A part l’alerte sur le copinage, non aucune réticence, enfin je ne crois pas (ou alors on ne m’a rien dit). J’ai d’ailleurs été plutôt favorablement étonné.
Ce n’était pas quand même pas mes premières études ni mes premiers articles, d’autres dans le milieu financier me connaissaient déjà bien (notamment dans la partie réglementaire en IRL). J’avais déjà produit pas mal de documents pour le Club Ampere et l’AFG, je suis présent dans plusieurs associations financières et assurantielles.

Je me suis rendu compte que, finalement, comme je publiais sur des thèmes où personne ne le faisait (ou presque) je n’entrais pas en concurrence directe avec d’autres. Dans le milieu des réseaux sociaux, il y a beaucoup de communicants qui ont des jobs dans ce domaine. Ce n’est absolument pas mon cas. La communication que je fais autour des risques et de Solvency 2 est un moyen de transformer la contrainte réglementaire en opportunité d’image de marque pour la structure pour laquelle je travaille. Celle que je fais autour des réseaux sociaux n’a pas d’autre finalité que de partager des analyses ou des points de vue avec d’autres Twittos (même si cette deuxième partie me prend beaucoup de temps personnel).

L’épisode le plus amusant a été quand j’ai écrit sur l’entreprise 3.0 dans Le Cercle Les Echos, là j’ai eu droit à un contre article … puis j’ai fait un article en réponse. Ces 3 articles sont très intéressants à relire 🙂 et révèlent à mon sens les différences de vision qu’il peut y avoir sur les évolutions en cours. Entre des grandes entreprises et des start up les objectifs et méthodes sont aux antipodes.

Tu dis que cela a fonctionné au-delà de tes espérances. Que s’est-il passé après publication ? As-tu des chiffres de consultations ?

Les chiffres sont incroyables pour des publications professionnelles, en France, sur des sujets comme la réglementation ou les réseaux sociaux et la finance (je regarde de temps en temps les classements thématiques sur SlideShare … par rapport à d’autres pays nous n’utilisons clairement pas assez ces supports malgré leur puissance), surtout que tout a commencé il y a relativement peu de temps me concernant. En tout, entre le blog, slideshare, Le Cercle Les Echos (malheureusement depuis la nouvelle version du site il n’y a plus moyen de suivre cela ? ), LinkedIn et les autres sites où j’ai des stats cela donne plus de 600 000 vues en 15 mois (depuis février 2013). En partant de 0. Tu le disais dans une autre question, je suis un « novice » sur les réseaux sociaux. Le document sur les 200 comptes Twitter a été vu plus de 18 000 fois, celui sur les 600 comptes 6 900 … etc Pour les portraits, en un peu moins de 2 mois, ce sont plus de 40 000 vues. Tout cela est ponctuel, demain les consultations peuvent diminuer, il faut faire attention.
Tout cela avec des outils gratuits (j’insiste souvent sur ce point). Par contre, cela me demande du temps le soir … c’est un véritable marathon.
La leçon à tirer de tout cela, c’est qu’il n’y a pas de limites et que si j’ai pu le faire alors n’importe qui peu le faire. Je n’ai eu aucune formation sur le sujet (à la base je suis un ingénieur). J’ai juste tenté plusieurs choses et je n’ai pas hésité à prendre des risques (mesurés cependant … mais là c’est le professionnel qui parle 😉 ) et des positions différentes. Je tente souvent des nouvelles idées et j’abandonne celles qui ne marchent pas. Il faut être pragmatique et optimiser le temps.

Coup de génie avec les portraits. As-tu essuyé beaucoup de refus ou pas ?

Coup de génie, probablement pas, j’ai eu de la chance que tous ceux que j’avais contacté répondent ou presque, j’ai eu 2 refus et quelques non réponses. Mais très peu finalement.

Une ou deux fois, j’ai été un peu limite car je n’avais presque plus de portraits d’avance (1 ou 2). La série aurait alors pu s’arrêter.

A un moment, voyant que j’allais en avoir suffisamment pour arriver aux 50, j’ai publié sur un rythme de 6 par semaine (pour les atteindre avant la date limite que je m’étais fixé). 50 est un compte rond que j’aime bien.

Comment t’est venu l’idée ?

Ce qui m’intéresse, c’est de faire des publications que je n’ai pas vu ailleurs. Toutes les personnes que j’ai contacté avaient une histoire à raconter autour de leur façon de voir Twitter, j’avais envie de lire ces histoires.
Etonnant tous ces points de vues, ces façons d’aborder Twitter. Certains ont beaucoup d’abonnés, d’autres peu, tout est possible dans cet univers.
La diversité de leurs postes et de leur manière de voir les choses m’intéressait, je ne voulais pas uniquement des community manager ou que des journalistes ou que des dirigeants …
J’ai l’impression que le résultat est un bon panachage. A toi de me dire 🙂

Pour ne pas résonner en circuit fermé, et uniquement en mode « copinage », je n’ai pas contacté, à regret, certains amis, notamment du #Taba, j’espère qu’ils ne m’en veulent pas. Ce sera pour une autre fois (si je recommence), je ne pouvais pas mettre tout le monde.
Il y a donc encore plein d’autres Twittos à découvrir … ce sera peut être l’occasion d’une seconde série. Si je recommence (j’insiste !), je resterai sur le principe où je fais la sélection et choisit les Twittos à interroger. Par contre ce sera des séries plus courtes (maximum 10) à mon avis.

Pourquoi des portraits en plus du classement ?

Car une fois que j’avais publié plein de chiffres, un classement des twittos préférés, etc … je voulais en savoir plus sur qui se cachait derrière tous ces profils (la relation humaine prime 🙂 ).
Franchement, c’est beaucoup plus sympa de lire tout cela que des classements ! Non ?

Ces 50 portraits sont le reflet à un instant t d’un monde qui cherche des solutions dans l’univers des réseaux sociaux, aucun de nous n’a la réponse à toutes les questions qu’il se pose à mon avis. Il faut partager nos points de vue pour arriver à 1 +1 = 3

Quel intérêt professionnel à tout ceci ? Quel Business Plan pour la structure pour laquelle on travaille ? Comment concilier ces 2 vies professionnelles qui apparaissent, une dans le cadre de l’entreprise, une dans l’univers privé ? Comment réconcilier les réseaux IRL et les réseaux virtuels ?

Je ne m’attendais pas du tout à toutes les questions qui vont suivre dans la 3eme partie quand j’ai lancé cette idée d’avoir des questions de chacun d’entre vous …. Et répondre à tout cela en 4 jours, c’est un vrai défi ! Quelle idée !

En somme, tu as compris, comme toute les bonnes publications, qu’il fallait parler des gens (classement ou portrait). Quelle est la prochaine étape ? As-tu déjà des idées ?

J’ai quelques idées pour la rentrée, je vais essayer de les réaliser. Si 2 d’entre elles se matérialisent cela risque de vous étonner.
A la fin du mois de septembre, a lieu l’Agefi Tech Days, la dernière table ronde va être détonante (je remercie Karine Chauvin d’avoir pensé à moi).

Sinon je vais profiter de cet été pour préparer quelques articles et une intervention sur le personal branding et les réseaux sociaux fin août.

Pour les autres idées, elles viendront en temps et en heure. Lorsque j’ai commencé la mise en ligne des documents et présentations, les premières réflexions que j’avais eu étaient sur le thème « mais tu n’as pas peur de te faire copier en partageant tout cela ? », non je n’ai jamais eu peur sinon je n’aurais jamais rien publié.

Je me suis rendu compte que plus j’écrivais, plus j’avais des idées d’articles. Pour chaque conférence, j’essaye de mettre des slides inédits, je n’aime pas recommencer la même intervention 2 fois ni endormir ceux qui m’écoutent.

Tout cela c’est énormément de travail. Surtout que tu as fait les choses presque scientifiquement. Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

Probablement mon travail actuel en publiant sur Solvency 2 quand plus grand monde n’y croyait avant le grand réveil d’octobre 2013 (et également sur AIFMD).

Cela m’a également probablement aidé à intervenir dans différentes conférences. C’est quelque chose que j’aime bien faire et qui accompagne la communication de la structure pour laquelle je travaille. Ces conférences ont l’air d’être appréciées et j’essaye d’en faire de différentes à chaque fois.

Sur l’aspect scientifique, le risque quand on publie une étude est d’avoir des données attaquables. En utilisant soit les sondages, soit des données de type followerwonk je prends moins de risques et je gère ainsi mon « risques d’image » (cf la question de Marie-Helène … je vais finir par faire mon propre ORSA !)

Ces quelques soirs, en répondant à toutes ces questions, ce fut effectivement beaucoup de travail, j’espère que je n’ai pas fait trop de fautes d’orthographes car je suis un peu pris par le temps et il est tard ce soir, c’était un vrai défi !

Finalement, la seule chose qui m’étonne, c’est que personne ne m’ai interrogé sur les associations (pros et persos … ce sera pour une autre fois 🙂 ), ni sur combien de temps m’a pris de bâtir ce profil LinkedIn (ce sont des questions que j’ai souvent en IRL).

Voici des liens vers les 50 précédents portraits :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)
#16 – @halex21 (Hervé Alexandre) (Directeur d’un Master en Université, Professeur)
#17 – @mhseguy (Marie-Helène Seguy) (Directeur d’une société de courtage en assurance et réassurance)
#18 – @dpignot (Dominique Pignot) (Directrice Communication d’une association d’asset managers)
#19 – @mbxl (Marie-Béatrix Le Coz) (Spécialiste des stratégies digitales)
#20 – @SpyAudrey (Audrey Spy) (Journaliste dans une revue financière)
#21 – @karinelazimi (Karine Lazimi) (head of digital experience chez un assureur)
#22 – @FredCintrat (Frederique Cintrat Bargain) (Directeur Marketing et Commercial chez un assureur, Femme commerciale 2013 de l assurance)
#23 – @CharlotteBinche (Charlotte Binche) (Responsable relations presse et communication digitale chez un asset manager)
#24 – @ds_bastet (Cleopatre) (Experte en banque finance patrimoine)
#25 – @nwolff (Nathalie Wolff) (Responsable Web Marketing en assurance)
#26 – @cestpasmonidee (Patrice Bernard) (Consultant en Finance et fondateur de C’est pas mon idée)
#27 – André Morandi (Economiste brésilien)
#28 – @ccolleatte (Cyril Colleatte) (Manager en consulting – créateur de meilleures-sicav.com)
#29 – @MAudeban (Michel Audeban) (Directeur d’une société de gestion)
#30 – @SabineBaudin (Sabine Baudin) (Directeur des Relations Presse et de la e-réputation d’un groupe bancaire)
#31 – @echotraffic (Cedric Teissier) (Entrepreneur en finance)
#32 – @jacquesrichier (Jacques Richier) (Président d’une compagnie d’assurance)
#33 – @Eric_R_Lombard (Eric Lombard) (CEO d’une compagnie d’assurance)
#34 – @PADusoulier (Pierre-Antoine Dusoulier) (CEO d’une banque)
#35 – @tpointu (Tupac Pointu) (Journaliste d’une agence de presse)
#36 – @RobertSojic (Robert Sojic) (Fondateur d’une entreprise de formations spécialisées (risque assurantiel, gestion,…))
#37 – @marc_cogrel (Marc Cogrel) (Responsable e-réputation d’un groupe bancaire)
#38 – @aureliliz (Aurélie Fardeau) (Journaliste en finance)

#40 – @florian_rey (Florian Rey) (Gestionnaire de patrimoine)
#41 – @Audrey_Mangin (Audrey Mangin) (Journaliste sur les investisseurs institutionnels)
#42 – @RKrivine (Raphael Krivine) (Directeur d’une banque directe)
#43 – @Redjeco (Rejane Reibaud) (Journaliste, Madame Asset Management d’un journal économique)
#44 – @mbebear (Matthieu Bebear) (DGA en assurance)
#45 – @anthonycros1 (Anthony Cros) (Directeur d’une société de gestion)
#46 – @ycormant (Yann Cormant) (Social media manager dans une banque)
#47 – @dkaryotis (Daniel Karyotis) (Directeur Général d’un groupe bancaire)
#48 – @cyriljarnias (Cyril Jarnias) (Expert en gestion de patrimoine)
#49 – @JudithREvans (Judith Evans) (Journaliste financière anglaise)
#50 – @jpdubosc (Jean-Philippe Dubosc) (Rédacteur en chef d’une revue financière)

Retrouvez d’autres articles ou présentations :

[#ITW] #50portraits – Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #00 – @alban_jarry – 1 – autoportrait

1ere partie du dernier portrait qui clôture cette première série de 50 portraits de Twittos en Banque Finance Assurance.
Dirigeants, journalistes, community managers, professeurs, économistes, consultants, entrepreneurs, directeurs, … intervenants sur Twitter, depuis le 8 mai et à un rythme de publication quotidien vous découvrez des interviews de personnalités de la banque finance assurance qui sont actifs sur Twitter.
Cette dernière publication prend la forme d’un « auto-portrait », de réponses à des questions de Mireille Weinberg et de réponses à des questions de 18 Twittos interviewés tout au long de la série de portraits. Les questions complémentaires ont été faites durant les 4 derniers jours et le rythme a été intense. Je remercie les 50 Twittos ayant répondu aux questions tout au long de la série 🙂

Le portrait #0 est celui de @alban_jarry (Alban Jarry) – (Directeur solvabilité en assurance) :


#50portraits - Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #00 - @alban_jarry - 1 - autoportraithttps://twitter.com/alban_jarry

«Le train est en marche (ou plutôt le TGV), il ne faut pas rester à quai. La question n’est plus de savoir s’il faut être in ou out, mais quel est le risque à ne pas y être ?»

Depuis combien de temps as-tu un compte Twitter ?

Depuis fin 2012, comme beaucoup une découverte lente. Je suis actif depuis fin janvier 2013 donc environ 15 mois.

Quel type d’usage en as-tu ? Pro, Privé, les deux ?

Uniquement professionnel, sauf pour parler de bandes dessinées ou de quelques autres sujets sur lesquels je souhaite réagir. Quand je parle des réseaux sociaux, c’est dans le cadre d’un usage professionnel.

Sur quels critères t’abonnes tu à des Twittos ?

Cela a évolué dans le temps. Au départ, comme beaucoup je me suis intéressé aux journaux et experts que Twitter me proposait. Puis, grâce à followerwonk (que j’ai utilisé ensuite pour faire des analyses et publier des études) j’ai trouvé des Twittos qui publiaient sur des sujets de réglementations, sur la finance ou sur l’assurance. Ensuite au gré de mon « picorage », je me suis surtout basé sur les bios et les tweets publiés.
Maintenant, je privilégie l’abonnement réciproque et donc m’abonne à peu près à tous ceux qui s’abonnent à mon compte à partir du moment où je comprends leurs bios, et je me désabonne systématiquement de ceux qui arrêtent de me suivre. De temps en temps, certains reviennent, j’ai parfois du mal à comprendre ces allers retours.

Si tu devais définir Twitter ?

De 24 heures à 6 mois (ou plus !) d’avance (c’est aussi vrai pour les associations professionnelles) … Au maximum c’est à peu près le délai qu’il faut pour obtenir certaines nouvelles en restant sagement dans son bureau à attendre qu’une personne vous la donne.
Avec les groupes LinkedIn, ce sont les 2 endroits où se trouvent le plus d’informations en complément des journaux spécialisés et des associations professionnelles.
Twitter est avant tout un endroit d’échange permanent et de mise à disposition d’informations. Il est devenu une archive des communications et évènements modernes. Je m’en sers aussi pour les articles de La Nouvelle Revue de Géopolitique car il est possible d’y suivre en quasi temps réel n’importe quel évènement sur la planète.

140 caractères ce n’est pas trop court ?

J’utilise beaucoup de citations de Confucius quand je publie des articles ou lors de conférences (ainsi que d’autres auteurs). Dans « Confucius », je viens de remarquer en écrivant cette réponse qu’il y avait concis. En 140 caractères, il est possible de dire beaucoup. Parfois même trop pour certains qui font des erreurs monumentales. Il faut être vigilant. Aurélien Vers a fait une présentation sur SlideShare sur l’ « art du titre », je crois que beaucoup devraient la lire. Elle les aidera à mieux écrire leurs tweets.

Je n’aime pas du tout les longs mails, Twitter évite ce problème.

Les 140 caractères idéaux ?

« Je ne cherche pas à connaitre les réponses, je cherche à comprendre les questions », Confucius
ou
« L’ouvrier qui veut bien faire son travail doit commencer par aiguiser ses instruments », Confucius.
ou
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une », Confucius.
ou
« Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir », Confucius.

J’utilise souvent ces 4 citations de Confucius, elles provoquent toujours des réactions entre 2 slides sur la réglementations, les risques ou les réseaux sociaux. D’ailleurs la technique pour faire des power point est assez similaire, il faut être concis et illustrer le plus possible par des images. Cela a surpris un peu quand j’ai commencé à faire ce type de présentations en conférences sur l’assurance et l’asset management même si j’y conserve des textes car ensuite je mets en ligne tous ces documents publics et je ne fais qu’une version.

Quels sont les principaux sujets que tu suis ?

L’assurance, les réglementations, la finance, l’économie, la géopolitique, la bande dessinée, la Bretagne, l’asset management, les réseaux sociaux professionnels, les risques, … et probablement d’autres sujets

Quels sont les principaux sujets pour lesquels tu es suivi ?

Probablement les études, les portraits, les réglementations financières, les bandes dessinées. Je suis surpris par l’impact de certaines publications et des portraits.
Par exemple, je n’ai jamais compris comment la présentation sur la curation de contenu avait eu autant de lecteurs (près de 18 000), c’est un mystère.

Twitter t’a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?

Enormément, c’est assez extraordinaire. Les premiers que je peux citer sont les membres du #TABA et du #CigarSocialClub. Sinon, j’ai aussi recruté par Twitter (en moins de 48 heures !), ce fut une expérience unique.
Twitter et LinkedIn ont accéléré ma transition professionnelle (ce sont des amplificateurs d’expertises). Je trouve que l’interaction entre les 2 devient de plus en plus palpable et est sans doute sous exploitée. Quand LinkedIn a lancé les classements de consultation des profils, dans mes contacts, les plus consultés étaient ceux qui avaient des comptes Twitter actifs. Depuis, j’essaye de faire converger mes 2 réseaux. J’en reparlerai en septembre dans diverses publications et interventions …
Il me semble que nous ne sommes qu’au début de l’intégration des réseaux sociaux dans le vie professionnelle. Dans les 10 prochaines années, ils auront révolutionné une bonne partie des métiers. Le train est en marche (ou plutôt le TGV), il ne faut pas rester à quai.
La question n’est plus de savoir s’il faut être in ou out, mais quel est le risque à ne pas y être ?

Quel intérêt professionnel trouves-tu à Twitter ?

Comment entrer en contact avec des professionnels partout dans le monde sans Twitter et LinkedIn ? Comment aurais-je pu faire certains portraits sans eux ? Ils sont d’extraordinaires facilitateurs de connexions. Ils complètent les rencontrent IRL. Je crois qu’il est encore possible d’innover et de repousser les limites. Dans un article, j’avais utilisé cette citation de Michael Jordan : «Les obstacles ne doivent pas t’arrêter. Si tu rencontres un mur, ne te retourne pas et n’abandonne pas. Tu dois comprendre comment escalader, traverser ou contourner le problème».
L’impact en communication B to B de ces réseaux, et pour une communication de marque, est certainement sous-évalué actuellement, les fondations d’un monde et d’une communication différente sont en train de se bâtir. C’est extraordinaire de pouvoir tenter des approches innovantes. Si j’avais écouté certains conseils, quand j’ai commencé mes publications, je n’aurais jamais fait aujourd’hui tout cela … Pour certains, il est encore difficile d’imaginer l’interconnexion avec la vie professionnelle de tout ce que l’on peut partager sur internet.

Si tu devais citer 5 comptes Twitter à suivre :

1/ j’aurais pu vous répondre qu’il m’était impossible de faire une liste, mais je ne vais pas le faire
2/ j’aurais pu vous conseiller de regarder les 600 comptes Twitter de l’étude de janvier ou les 50 portraits (je vous conseille quand même de lire ces 50 portraits de références en banque finance assurance)
3/ j’aurais pu vous conseiller 5 femmes : une expatriée dans le sud de la France @AxelleZandvliet, le 2eme portrait de femme tant attendu @mhseguy, une directrice de la communication d’une association financière @dpignot, une spécialiste des articles sur les rh et les réseaux sociaux @JuliaLemarchand, une rh qui regarde un CV « made in Twitter » quand elle recrute @Muriel_Nicou.
4/ j’aurais pu vous conseiller 5 hommes : un champion de l’innovation @Jhersco, celui que je cite à chaque conférence sur les réglementations @halex21, un leader du classement des twittos préférés @florian_rey, un ami brésilien peut actif sur twitter mais beaucoup plus sur LinkedIn André Morandi, un vainqueur de la coupe d’Europe et du bouclier de Brennus @antoine_larigauderie
5/ Le liste sera :
@mi_weinberg : je ne désespère pas de lui refaire parler de Solvency 2 un jour 😉 et merci pour l’ITW 🙂
@karinelazimi : quelle joie quand je lui ai dit qu’elle était le 1er compte d’expert en assurance début 2014
@goldman_sasha : @ALarigaudrieBFM a tout dit dans son portrait
@david_audran : en plus de toutes ses bonnes idées, il a fait un coup magistral avec son CV made in Twitter même si ce n’est pas Axa qui l’a recruté (là je n’ai pas compris …)
@charlottebinche : pour tous ses conseils toujours pertinents 🙂

Si tu devais citer 5 comptes Twitter à suivre (bis) :

Pour sortir du monde de la finance, voici d’autres profils à suivre impérativement :
@Fbrahimi : spécialiste du digital, de la communication et de l’e-influence
@epelboin : communicant impressionnant
@cyril_bladier : que de bonnes idées :), c’est le premier que j’ai vu utiliser les pages d’auteurs LinkedIn
@df_komadok : merveilleuse rencontre lorsqu’elle a fait son mémoire sur les réseaux sociaux
@fredbascunana : champion de la web TV
@apachulski : à lire sur l’entreprise 2.0
@hillairepatrice : spécialiste des réseaux sociaux
@AnthonyRochand : spécialiste des médias sociaux
@cathcervoni : énormément de RT communs
@HerveMonier : allez lire son blog et ses sélections de comptes Twitter
@Pierre_Auberger : une rencontre que seule Twitter peut provoquer
@e_influenceur : comme son nom l’indique, un e-influenceur
@Cloclo699 : une de mes premières abonnées
@imufraggi : idem, avec beaucoup de tweets à lire et RT
@ChanPerco : plein de tweets à lire
@Annuaire_breton, pourquoi pas 🙂
@PierreEdelman, mon 1er abonné et celui qui m’a donné mon premier et unique cours sur Twitter pendant mon outplacement, encore merci 🙂
@fabiolaturcat qui m’a donné l’occasion de donner des formations sur les réseaux sociaux avec elle pour que je fasse un retour d’expérience, merci 🙂

Si tu devais te décrire en 5 Hashtags ?
#Partage #ApprendreAOser #Passionné #Amitiés #NeDorsPasBeaucoup 

Es-tu actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?
Joker 😉 ils sont listés en avant dernière page de tous les portraits.
Dans le domaine professionnel, il y a celles qui ne servent à rien et celles qui sont indispensables. Peu de juste milieu. Un quinté gagnant actuel est Linkedin – Twitter – SlideShare – WordPress – Google.
Sinon il ne faut pas oublier l’importance de la presse et des journalistes, même si elle est en crise elle reste très lue et un point de repère. Les journaux font de plus en plus appel à des professionnels pour réaliser certains articles pour écrire sur leurs domaines d’expertises (comme Le Cercle Les Echos, l’Agefi Communautés ou l’Argus de l’Assurance) mais les journalistes restent des références.

Quel(s) conseil(s) peux-tu donner à des débutants sur la plate-forme ?
Ne pas hésiter à entrer en contact avec d’autres professionnels, c’est un univers très accueillant. Il faut Oser.
Pour les portraits, j’ai pu en faire certains grâce à un premier contact sur Twitter. Sans les réseaux sociaux cela aurait été impossible. J’en profite pour remercier tous les participants de ces portraits. Ils/elles ont passé du temps à rédiger ces réponses (même si je ne suis pas parvenu à respecter complètement la parité … j’ai eu une énorme pression 😉 ). A chaque retour, j’étais étonné de la diversité des réponses données malgré le cadre de questions identiques. Je conseillerai à tous les débutants de les lire et ils verront que toutes les approches sont possibles (et même à des non débutants).

    

    

    

    

Voici des liens vers les 50 précédents portraits :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)
#16 – @halex21 (Hervé Alexandre) (Directeur d’un Master en Université, Professeur)
#17 – @mhseguy (Marie-Helène Seguy) (Directeur d’une société de courtage en assurance et réassurance)
#18 – @dpignot (Dominique Pignot) (Directrice Communication d’une association d’asset managers)
#19 – @mbxl (Marie-Béatrix Le Coz) (Spécialiste des stratégies digitales)
#20 – @SpyAudrey (Audrey Spy) (Journaliste dans une revue financière)
#21 – @karinelazimi (Karine Lazimi) (head of digital experience chez un assureur)
#22 – @FredCintrat (Frederique Cintrat Bargain) (Directeur Marketing et Commercial chez un assureur, Femme commerciale 2013 de l assurance)
#23 – @CharlotteBinche (Charlotte Binche) (Responsable relations presse et communication digitale chez un asset manager)
#24 – @ds_bastet (Cleopatre) (Experte en banque finance patrimoine)
#25 – @nwolff (Nathalie Wolff) (Responsable Web Marketing en assurance)
#26 – @cestpasmonidee (Patrice Bernard) (Consultant en Finance et fondateur de C’est pas mon idée)
#27 – André Morandi (Economiste brésilien)
#28 – @ccolleatte (Cyril Colleatte) (Manager en consulting – créateur de meilleures-sicav.com)
#29 – @MAudeban (Michel Audeban) (Directeur d’une société de gestion)
#30 – @SabineBaudin (Sabine Baudin) (Directeur des Relations Presse et de la e-réputation d’un groupe bancaire)
#31 – @echotraffic (Cedric Teissier) (Entrepreneur en finance)
#32 – @jacquesrichier (Jacques Richier) (Président d’une compagnie d’assurance)
#33 – @Eric_R_Lombard (Eric Lombard) (CEO d’une compagnie d’assurance)
#34 – @PADusoulier (Pierre-Antoine Dusoulier) (CEO d’une banque)
#35 – @tpointu (Tupac Pointu) (Journaliste d’une agence de presse)
#36 – @RobertSojic (Robert Sojic) (Fondateur d’une entreprise de formations spécialisées (risque assurantiel, gestion,…))
#37 – @marc_cogrel (Marc Cogrel) (Responsable e-réputation d’un groupe bancaire)
#38 – @aureliliz (Aurélie Fardeau) (Journaliste en finance)

#40 – @florian_rey (Florian Rey) (Gestionnaire de patrimoine)
#41 – @Audrey_Mangin (Audrey Mangin) (Journaliste sur les investisseurs institutionnels)
#42 – @RKrivine (Raphael Krivine) (Directeur d’une banque directe)
#43 – @Redjeco (Rejane Reibaud) (Journaliste, Madame Asset Management d’un journal économique)
#44 – @mbebear (Matthieu Bebear) (DGA en assurance)
#45 – @anthonycros1 (Anthony Cros) (Directeur d’une société de gestion)
#46 – @ycormant (Yann Cormant) (Social media manager dans une banque)
#47 – @dkaryotis (Daniel Karyotis) (Directeur Général d’un groupe bancaire)
#48 – @cyriljarnias (Cyril Jarnias) (Expert en gestion de patrimoine)
#49 – @JudithREvans (Judith Evans) (Journaliste financière anglaise)
#50 – @jpdubosc (Jean-Philippe Dubosc) (Rédacteur en chef d’une revue financière)

Retrouvez d’autres articles ou présentations :

Publication le 9 juillet d’une étude sur « Twitter en Banque Finance Assurance en France » & Dernier Portrait

Ayant un empêchement le 10, finalement je publierai le mercredi 9 juillet vers 22h plusieurs documents :

* une étude inédite sur la banque finance assurance sur Twitter

* un dernier portrait qui clôturera cette première série d’environ 50 portraits.
Dirigeants, journalistes, community managers, professeurs, économistes, consultants, entrepreneurs, directeurs, … intervenants sur Twitter, depuis le 8 mai et à un rythme de publication quotidien vous pouvez découvrir des interviews de personnalités de la banque finance assurance qui sont actifs sur Twitter
Ce dernier portrait prendra la forme d’un « auto-portrait », face à la pression que m’ont mis plusieurs Twittos sur Twitter;)
Je me prêterai au jeu des questions habituelles… et pour aller un peu plus loin, répondrai à 2 séries de questions. Une première réalisée par Mireille Weinberg, et une deuxième par les Twittos interviewés tout au long de la série de portraits.

Twittos en Banque Finance Assurance

Voici des liens vers les précédents :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)
#16 – @halex21 (Hervé Alexandre) (Directeur d’un Master en Université, Professeur)
#17 – @mhseguy (Marie-Helène Seguy) (Directeur d’une société de courtage en assurance et réassurance)
#18 – @dpignot (Dominique Pignot) (Directrice Communication d’une association d’asset managers)
#19 – @mbxl (Marie-Béatrix Le Coz) (Spécialiste des stratégies digitales)
#20 – @SpyAudrey (Audrey Spy) (Journaliste dans une revue financière)
#21 – @karinelazimi (Karine Lazimi) (head of digital experience chez un assureur)
#22 – @FredCintrat (Frederique Cintrat Bargain) (Directeur Marketing et Commercial chez un assureur, Femme commerciale 2013 de l assurance)
#23 – @CharlotteBinche (Charlotte Binche) (Responsable relations presse et communication digitale chez un asset manager)
#24 – @ds_bastet (Cleopatre) (Experte en banque finance patrimoine)
#25 – @nwolff (Nathalie Wolff) (Responsable Web Marketing en assurance)
#26 – @cestpasmonidee (Patrice Bernard) (Consultant en Finance et fondateur de C’est pas mon idée)
#27 – André Morandi (Economiste brésilien)
#28 – @ccolleatte (Cyril Colleatte) (Manager en consulting – créateur de meilleures-sicav.com)
#29 – @MAudeban (Michel Audeban) (Directeur d’une société de gestion)
#30 – @SabineBaudin (Sabine Baudin) (Directeur des Relations Presse et de la e-réputation d’un groupe bancaire)
#31 – @echotraffic (Cedric Teissier) (Entrepreneur en finance)
#32 – @jacquesrichier (Jacques Richier) (Président d’une compagnie d’assurance)
#33 – @Eric_R_Lombard (Eric Lombard) (CEO d’une compagnie d’assurance)
#34 – @PADusoulier (Pierre-Antoine Dusoulier) (CEO d’une banque)
#35 – @tpointu (Tupac Pointu) (Journaliste d’une agence de presse)
#36 – @RobertSojic (Robert Sojic) (Fondateur d’une entreprise de formations spécialisées (risque assurantiel, gestion,…))
#37 – @marc_cogrel (Marc Cogrel) (Responsable e-réputation d’un groupe bancaire)
#38 – @aureliliz (Aurélie Fardeau) (Journaliste en finance)

#40 – @florian_rey (Florian Rey) (Gestionnaire de patrimoine)
#41 – @Audrey_Mangin (Audrey Mangin) (Journaliste sur les investisseurs institutionnels)
#42 – @RKrivine (Raphael Krivine) (Directeur d’une banque directe)
#43 – @Redjeco (Rejane Reibaud) (Journaliste, Madame Asset Management d’un journal économique)
#44 – @mbebear (Matthieu Bebear) (DGA en assurance)
#45 – @anthonycros1 (Anthony Cros) (Directeur d’une société de gestion)
#46 – @ycormant (Yann Cormant) (Social media manager dans une banque)
#47 – @dkaryotis (Daniel Karyotis) (Directeur Général d’un groupe bancaire)
#48 – @cyriljarnias (Cyril Jarnias) (Expert en gestion de patrimoine)
#49 – @JudithREvans (Judith Evans) (Journaliste financière anglaise)
#50 – @jpdubosc (Jean-Philippe Dubosc) (Rédacteur en chef d’une revue financière)

Retrouvez d’autres articles ou présentations :

Twitter est un fil AFP paramétré en fonction de ses centres d’intérêt (Jean-Philippe Dubosc @jpdubosc) #50portraits Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #50

50eme portrait de dirigeants, journalistes, community managers, professeurs, économistes, consultants, entrepreneurs, directeurs, … intervenants sur Twitter.

Voici des liens vers les précédents :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)
#16 – @halex21 (Hervé Alexandre) (Directeur d’un Master en Université, Professeur)
#17 – @mhseguy (Marie-Helène Seguy) (Directeur d’une société de courtage en assurance et réassurance)
#18 – @dpignot (Dominique Pignot) (Directrice Communication d’une association d’asset managers)
#19 – @mbxl (Marie-Béatrix Le Coz) (Spécialiste des stratégies digitales)
#20 – @SpyAudrey (Audrey Spy) (Journaliste dans une revue financière)
#21 – @karinelazimi (Karine Lazimi) (head of digital experience chez un assureur)
#22 – @FredCintrat (Frederique Cintrat Bargain) (Directeur Marketing et Commercial chez un assureur, Femme commerciale 2013 de l assurance)
#23 – @CharlotteBinche (Charlotte Binche) (Responsable relations presse et communication digitale chez un asset manager)
#24 – @ds_bastet (Cleopatre) (Experte en banque finance patrimoine)
#25 – @nwolff (Nathalie Wolff) (Responsable Web Marketing en assurance)
#26 – @cestpasmonidee (Patrice Bernard) (Consultant en Finance et fondateur de C’est pas mon idée)
#27 – André Morandi (Economiste brésilien)
#28 – @ccolleatte (Cyril Colleatte) (Manager en consulting – créateur de meilleures-sicav.com)
#29 – @MAudeban (Michel Audeban) (Directeur d’une société de gestion)
#30 – @SabineBaudin (Sabine Baudin) (Directeur des Relations Presse et de la e-réputation d’un groupe bancaire)
#31 – @echotraffic (Cedric Teissier) (Entrepreneur en finance)
#32 – @jacquesrichier (Jacques Richier) (Président d’une compagnie d’assurance)
#33 – @Eric_R_Lombard (Eric Lombard) (CEO d’une compagnie d’assurance)
#34 – @PADusoulier (Pierre-Antoine Dusoulier) (CEO d’une banque)
#35 – @tpointu (Tupac Pointu) (Journaliste d’une agence de presse)
#36 – @RobertSojic (Robert Sojic) (Fondateur d’une entreprise de formations spécialisées (risque assurantiel, gestion,…))
#37 – @marc_cogrel (Marc Cogrel) (Responsable e-réputation d’un groupe bancaire)
#38 – @aureliliz (Aurélie Fardeau) (Journaliste en finance)

#40 – @florian_rey (Florian Rey) (Gestionnaire de patrimoine)
#41 – @Audrey_Mangin (Audrey Mangin) (Journaliste sur les investisseurs institutionnels)
#42 – @RKrivine (Raphael Krivine) (Directeur d’une banque directe)
#43 – @Redjeco (Rejane Reibaud) (Journaliste, Madame Asset Management d’un journal économique)
#44 – @mbebear (Matthieu Bebear) (DGA en assurance)
#45 – @anthonycros1 (Anthony Cros) (Directeur d’une société de gestion)
#46 – @ycormant (Yann Cormant) (Social media manager dans une banque)
#47 – @dkaryotis (Daniel Karyotis) (Directeur Général d’un groupe bancaire)
#48 – @cyriljarnias (Cyril Jarnias) (Expert en gestion de patrimoine)
#49 – @JudithREvans (Judith Evans) (Journaliste financière anglaise)

Le portrait #50 est celui de @jpdubosc (Jean-Philippe Dubosc) – (Rédacteur en chef d’une revue financière) :


Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #50 - @jpdubosc (Jean-Philippe Dubosc)https://twitter.com/jpdubosc

« Un fil AFP paramétré en fonction de ses centres d’intérêt et… gratuit »

Depuis combien de temps avez-vous un compte Twitter ?

Janvier 2010. Que le temps passe vite dans la Twittosphère !

Quel type d’usage en avez-vous  ? Pro, Privé, les deux ?

Pro à 99,99%

Sur quels critères vous abonnez vous à des Twittos ?

Ils délivrent de l’info pertinente et/ou je les connais

Si vous deviez définir Twitter ?

Un fil AFP paramétré en fonction de ses centres d’intérêt et… gratuit

140 caractères ce n’est pas trop court ?

Non, on n’écrit jamais trop court. Les tweets représentent une excellente gymnastique intellectuelle

Les 140 caractères idéaux ?

Une bonne info vérifiée au bon moment (38 caractères)

Quels sont les principaux sujets que vous suivez   ?

Tout ce qui a trait aux finances personnelles (épargne, fiscalité, immobilier, assurances…) avec un tropisme pour la retraite (mon grand dada). Je continue à m’intéresser au social, à l’emploi et aux ressources humaines, mes premiers amours journalistiques

Quels sont les principaux sujets pour lesquels vous êtes suivi ?

Retraites, assurances, RH
Twitter vous a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?

Oui, notamment grâce aux Tweet apéro banque-assurances, les fameux #taba

Quel intérêt professionnel trouvez-vous à Twitter ?

C’est une source d’info gratuite et hyper réactive. On peut suivre un événement qui se passe minute par minute. Twitter permet également d’entrer en contact plus facilement avec des sources. Des administrations, voire des ministres, peuvent répondre rapidement à une question alors qu’il faudra quelque fois plusieurs jours pour obtenir une réponse à une demande « IRL ». Toutefois, ce n’est pas le Graal. Il s’agit d’une source d’info parmi d’autres. Je continue à écouter la radio, lire la presse, regarder la TV, décortiquer des rapports officiels, déjeuner avec des contacts. J’achète même tous les jours mon journal chez mon kiosquier.

Si vous deviez citer 5 comptes Twitter à suivre :

Oh là, là, l’exercice est difficile. Disons que je suis de près les comptes de mes confrères qui suivent l’actualité des retraites comme @guillaume_gui, @VincentCollen, @nbirchem, @arnolavo
et j’aime bien @MiroirSocial qui sort des supers infos sur le social.

Si vous deviez vous décrire en 5 Hashtags ?

#curieux, #ouvert, #enthousiaste, #mefiant et… #modeste (je sais, on ne dirait pas)

Etes-vous actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?

LinkedIn et un peu Google +

Quel(s) conseil(s) pouvez-vous donner à des débutants sur la plate-forme ?

D’abord, observer, prendre le temps de maîtriser l’outil, de comprendre les us et coutumes. Puis apporter à son tour de l’information avec un « angle » bien particulier et s’y tenir. Pour moi, Twitter est un média comme un autre et un compte se doit d’avoir une ligne éditoriale claire et précise.

Comment gérer vous la relation entre le site ToutSurMesFinances et le contenu Twitter ?

Je tweete tous mes papiers ainsi que ceux de mes collègues. Ce qui ne m’empêche pas, bien sûr, de relayer les articles des confrères.

Les réseaux sociaux sont-ils devenu indispensables pour parler de finance ?

Oui, avant de souscrire une assurance vie ou se lancer dans l’investissement locatif, les particuliers se renseignent sur Internet. Sur les réseaux sociaux, ils peuvent obtenir des réponses à leurs questions et quelque fois même, un semblant de conseil.

Quelques liens :

Mon twitter : https://twitter.com/jpdubosc
Mon LinkedIn : https://www.linkedin.com/profile/view?id=32745594&trk=nav_responsive_tab_profile_pic
Mon site : http://www.toutsurlaretraite.com/
Le site « corporate » : http://www.toutsurmesfinances.com/
Mon guide retraite : http://www.lekiosk.com/magazine-1883024-Guide-Retraites.html
Mon émission sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=klVubUxSEkc

Retrouvez les 3 précédents portraits :

Etude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance :

Retrouvez d’autres articles ou présentations :

I find more on Twitter than I do on Google (Judith Evans @JudithREvans) #50portraits Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #49

49eme portrait de dirigeants, journalistes, community managers, professeurs, économistes, consultants, entrepreneurs, directeurs, … intervenants sur Twitter.

Attention, ce portrait est pour une fois en … anglais 🙂 j’ai traduit en français les réponses.

Voici des liens vers les précédents :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)
#16 – @halex21 (Hervé Alexandre) (Directeur d’un Master en Université, Professeur)
#17 – @mhseguy (Marie-Helène Seguy) (Directeur d’une société de courtage en assurance et réassurance)
#18 – @dpignot (Dominique Pignot) (Directrice Communication d’une association d’asset managers)
#19 – @mbxl (Marie-Béatrix Le Coz) (Spécialiste des stratégies digitales)
#20 – @SpyAudrey (Audrey Spy) (Journaliste dans une revue financière)
#21 – @karinelazimi (Karine Lazimi) (head of digital experience chez un assureur)
#22 – @FredCintrat (Frederique Cintrat Bargain) (Directeur Marketing et Commercial chez un assureur, Femme commerciale 2013 de l assurance)
#23 – @CharlotteBinche (Charlotte Binche) (Responsable relations presse et communication digitale chez un asset manager)
#24 – @ds_bastet (Cleopatre) (Experte en banque finance patrimoine)
#25 – @nwolff (Nathalie Wolff) (Responsable Web Marketing en assurance)
#26 – @cestpasmonidee (Patrice Bernard) (Consultant en Finance et fondateur de C’est pas mon idée)
#27 – André Morandi (Economiste brésilien)
#28 – @ccolleatte (Cyril Colleatte) (Manager en consulting – créateur de meilleures-sicav.com)
#29 – @MAudeban (Michel Audeban) (Directeur d’une société de gestion)
#30 – @SabineBaudin (Sabine Baudin) (Directeur des Relations Presse et de la e-réputation d’un groupe bancaire)
#31 – @echotraffic (Cedric Teissier) (Entrepreneur en finance)
#32 – @jacquesrichier (Jacques Richier) (Président d’une compagnie d’assurance)
#33 – @Eric_R_Lombard (Eric Lombard) (CEO d’une compagnie d’assurance)
#34 – @PADusoulier (Pierre-Antoine Dusoulier) (CEO d’une banque)
#35 – @tpointu (Tupac Pointu) (Journaliste d’une agence de presse)
#36 – @RobertSojic (Robert Sojic) (Fondateur d’une entreprise de formations spécialisées (risque assurantiel, gestion,…))
#37 – @marc_cogrel (Marc Cogrel) (Responsable e-réputation d’un groupe bancaire)
#38 – @aureliliz (Aurélie Fardeau) (Journaliste en finance)

#40 – @florian_rey (Florian Rey) (Gestionnaire de patrimoine)
#41 – @Audrey_Mangin (Audrey Mangin) (Journaliste sur les investisseurs institutionnels)
#42 – @RKrivine (Raphael Krivine) (Directeur d’une banque directe)
#43 – @Redjeco (Rejane Reibaud) (Journaliste, Madame Asset Management d’un journal économique)
#44 – @mbebear (Matthieu Bebear) (DGA en assurance)
#45 – @anthonycros1 (Anthony Cros) (Directeur d’une société de gestion)
#46 – @ycormant (Yann Cormant) (Social media manager dans une banque)
#47 – @dkaryotis (Daniel Karyotis) (Directeur Général d’un groupe bancaire)
#48 – @cyriljarnias (Cyril Jarnias) (Expert en gestion de patrimoine)

Le portrait #49 est celui de @JudithREvans (Judith Evans) – (Journaliste financière anglaise) :


Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #49 - @JudithREvans (Judith Evans)https://twitter.com/JudithREvans

« Twitter is whatever you make it. For me, it’s a brilliant source of links — I find more on Twitter than I do on Google »

Judith, étant anglo-saxone, m’a répondu en anglais (même si elle parle très bien français ). J’ai laissé ses réponses originales, puis fait la traduction en français.

Depuis combien de temps avez-vous un compte Twitter ?

About 5 years; I set up my current one three and a half years ago.
Environ 5 ans. Mon profil actuel date d’environ trois ans et demi

Quel type d’usage en avez-vous  ? Pro, Privé, les deux ?

Professional with a bit of personal and other interests.
Professionnel avec un peu de privé pour d’autres sujets d’intérêt

Sur quels critères vous abonnez vous à des Twittos ?

I follow some who have useful information for my job, some who tweet general news, some who are entertaining and some who are my friends — and plenty who are a mixture of these.
Je m’abonne à certains qui postent des informations utiles pour mon travail ou qui postent des informations générales, à certains qui me divertissent ou sont des amis et à d’autres qui sont un mélange de tout cela.

Si vous deviez définir Twitter ?

Twitter is whatever you make it. For me, it’s a brilliant source of links — I find more on Twitter than I do on Google.
Twitter est ce que vous en faites. Pour moi c’est une source de liens de qualité, je trouve plus d’informations par Twitter que par Google

140 caractères ce n’est pas trop court ?

Quite the reverse — I think Twitter is one of the best examples of how limits can be creative and productive rather than holding people back.
Bien au contraire ! Je pense que Twitter est un des meilleurs exemples de la façon dont les limites de la créativité et de la productivité peuvent être repoussées, à l’inverse des personnes qui veulent revenir en arrière.

Les 140 caractères idéaux ?

A surprising fact and a link to find out more.
Un fait surprenant et un lien pour en savoir plus

Quels sont les principaux sujets que vous suivez   ?

Asset management, international news, journalism, comedy, British politics, Maldives politics, local things in South London, feminism.
Gestion d’actifs, nouvelles internationales, le journalisme, la comédie, la politique britannique, la politique des Maldives, les nouvelles locales du sud de Londres, le féminisme.

Quels sont les principaux sujets pour lesquels vous êtes suivi ?

Mainly for my work but also by fellow journalists and friends. My friends probably know a lot more about asset management now than they used to, whether they like it or not…
Principalement pour mon travail, mais aussi par d’autres journalistes et des amis. Mes amis en savent probablement beaucoup plus maintenant sur la gestion d’actifs qu’avant. Qu’ils le veuillent ou non …
Twitter vous a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?

Yes, absolutely. It has led me to some of the most interesting people in the industry I cover.
Oui, absolument. Il m’a conduit à rencontrer quelques-unes des personnes les plus intéressantes dans l’industrie financière que je couvre.

Quel intérêt professionnel trouvez-vous à Twitter ?

I find it hard to imagine being a journalist without Twitter. It’s an indispensable source of information, quick news, and contact with people who might otherwise be hard to reach. It’s also a good place to publicise our stories and have conversations about them.
J’ai du mal à imaginer d’être une journaliste sans Twitter. C’est une source d’information indispensable, les nouvelles se diffusent rapidement, et Twitter permet le contact avec des personnes qui, autrement, seraient difficiles à atteindre. C’est également un bon endroit pour faire connaître nos publications et avoir des conversations à leur sujet.

Si vous deviez citer 5 comptes Twitter à suivre :

In asset management: @SMTuffy, head of regulatory intelligence at Brown Brothers Harriman and a real fount of information and useful leads; @PIMCO, for the thoughts of Bill Gross and links to his entertaining blogposts; @JonathanEley, editor of the FT Money section, for finance as it applies to real people and a lot of football; @bondvigilantes, for finance in a human voice and great infographics; and for a totally different perspective, the campaign group @TrueAndFair2014.
En gestion d’actifs: @SMTuffy, directeur de la réglementation chez Brown Brothers Harriman est une véritable source d’informations utiles et prospectives; @PIMCO, pour les tweets de Bill Gross et les liens vers les posts de son blog; @ JonathanEley, rédacteur en chef de la section financière du FT et son application aux finances personnelles et beaucoup de football; @ bondvigilantes, pour le financement en tenant compte de l’humain et les infographies; et dans une perspective totalement différente, le groupe @ TrueAndFair2014.

Si vous deviez vous décrire en 5 Hashtags ?

#journalism #finance #London #writing #feminism
#journalisme #finance #Londres #écriture #féminisme

Etes-vous actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?

On Facebook, but not for work, just for friends.
Sur Facebook, mais pas pour le travail, juste pour les amis

Quel(s) conseil(s) pouvez-vous donner à des débutants sur la plate-forme ?

It’s all about who you follow. Start off by asking people you trust who they recommend on Twitter and take it from there.
Réfléchissez à la question de savoir qui vous voulez suivre. Commencez par demander à des personnes de confiance qui vous recommanderont sur ​​Twitter et prenez appui sur elles.

Vous aviez fait un article sur les réseaux sociaux et l’asset management français, voyez-vous des différences par rapport aux asset managers anglo-saxons ?

It seems to me that asset managers in both cultures are in an experimental phase on social media, but French firms seem to be good at using pictures and tweeting their events, while US and UK firms seem to focus more on commentary and economic views. I also think US firms have it easier because talking about investments is far more normal in their culture — European firms perhaps have to work harder if they want to draw in an audience of end investors.
Il me semble que les gestionnaires d’actifs, qu’ils soient en France ou en Angleterre, sont en phase d’expérimentation sur les médias sociaux, mais les français semblent être bons dans l’utilisation des images et tweetent leurs événements, alors que les entreprises américaines et britanniques semblent se concentrer davantage sur des commentaires et des points de vue économiques. Je pense aussi que les entreprises américaines ont plus de facilités pour parler des investissements car c’est dans leur culture. Les entreprises européennes devront peut-être travailler plus si elles veulent augmenter leur audience après des investisseurs finaux.

Utilisez vous les réseaux sociaux pour réaliser vos articles ou trouver des experts ?

Yes, I use it constantly. Often, topics being discussed on Twitter give us clues about areas we should cover. It’s also been a good source of experts for comment, particularly on the marketing and communications side of asset management, since these are the people who tend to be most active on social media.
Oui, je les utilise en permanence. Souvent les sujets de discussions sur Twitter me donnent des indications sur les domaines que je devrais couvrir. Twitter est aussi une bonne source de commentaires d’experts, notamment sur ​​les aspects de marketing et la communication autour de la gestion d’actifs, les marketeurs ont tendance à être plus actifs sur les médias sociaux.

Quelques liens :

Twitter : https://twitter.com/JudithREvans
Linkedin :  https://www.linkedin.com/pub/judith-evans/31/7a9/2b7
Blog ou sites : igniteseurope.com

Retrouvez les 3 précédents portraits :

Etude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance :

Retrouvez d’autres articles ou présentations :