Linkedin est une aubaine permettant de garder contact – Hervé Alexandre @halex21 – #50portraits Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #16

En prolongation de l’étude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance, une série de portraits donnera plus de détails sur une série d’experts du domaine.
Voici des liens vers les précédents portraits :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)

Le portrait #16 est celui de @halex21 (Hervé Alexandre) :


Twittos en Banque Finance Assurance - Portrait #16 - @halex21 (Hervé Alexandre) par alban jarryhttps://twitter.com/halex21

« Une interaction très forte grâce à Linkedin qui est pour nous, enseignants universitaires, une vraie aubaine permettant de garder contact avec les anciens diplômés, de suivre leurs évolutions de carrière et d’animer un réseau d’anciens diplômés »

Depuis combien de temps avez-vous un compte Twitter ?

J’ai créé mon compte en janvier 2009

Quel type d’usage en avez-vous  ? Pro, Privé, les deux ?

A l’origine, mon compte était à utilisation privée et loisir, mais depuis quelques mois, je l’utilise beaucoup plus à des fins professionnelles et d’information. Je vois Twitter comme un moyen de s’informer rapidement et régulièrement. 

Sur quels critères vous abonnez vous à des Twittos ?

Les propositions faites par twitter sont une source intéressante mais également, et plus encore, les retweets de personnes que je suis déjà ouvrent des pistes souvent pertinentes

Si vous deviez définir Twitter ?

Rapide, vif et qui pour l’instant a évité l’aspect « ami » si pénible sur d’autres réseaux

140 caractères ce n’est pas trop court ?

Certaines fois si mais il est possible d’inclure un lien vers une page permettant d’être plus complet et plus précis

Les 140 caractères idéaux ?

Un peu d’originalité et beaucoup de précision

Quels sont les principaux sujets que vous suivez   ?

Banques, régulation et un peu des résultats sportifs

Quels sont les principaux sujets pour lesquels vous êtes suivi ?

Je n’en sais finalement rien, je me rends compte en répondant à votre question. La Banque je présume 

Twitter vous a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?

Non, pas pour l’instant

Quel intérêt professionnel trouvez-vous à Twitter ?

Être informé rapidement et pouvoir par la sélection des gens que l’ont suit ne pas être submergé d’informations inutiles

Si vous deviez citer 5 comptes Twitter à suivre :

@NewsBanques
@cjnijdam
@qz
@Goldman_Sasha
@LesEchos 

Si vous deviez te décrire en 5 Hashtags ?

#banques #régulation #dauphine #photo #diversité

Etes-vous actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?

Linkedin et à un degré moindre Flickr et 500px pour la photo

Quel(s) conseil(s) pouvez-vous donner à des débutants sur la plate-forme ?

Etre curieux, suivre certaines personnes, ne pas hésiter à arrêter si l’information ne plait pas.
Par ailleurs, je conseillerais de privilégier les individus plus que les organisations, les journalistes plus que les journaux…

Avez-vous une interaction particulière avec vos étudiants sur les réseaux sociaux ?

Une interaction très forte grâce à Linkedin qui est pour nous, enseignants universitaires, une vraie aubaine permettant de garder contact avec les anciens diplômés, de suivre leurs évolutions de carrière et d’animer un réseau d’anciens diplômés

Il y a de plus en plus d’interactions autour des réglementations financières sur les réseaux sociaux, cela vous est-il utile pour vos cours et vos publications ?

Oui de plus en plus. J’ai longtemps illustré mon cours à partir de la presse et des sites web mais les twitter notamment me permet de trouver d’autres informations à communiquer à mes étudiants.

Quelques liens :

Twitter : https://twitter.com/halex21
Linkedin : http://fr.linkedin.com/in/halex
Blog  : http://banquesetsupervision.blogspot.fr
Autres : http://about.me/hervealexandre/#

Retrouvez les 3 précédents portraits :

Etude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance :

Retrouvez d’autres articles ou présentations :

Réseaux et médias sociaux – Utiliser les nouvelles fonctionnalités de LinkedIn

Voici en quelques slides une présentation de nouvelles fonctionnalités de LinkedIn :
* page d’auteurs (blogs intégrés dans LinkedIn)
* gestion des groupes (nouvel accès aux nouvelles publiées)
* suivi des relations (optimisation de la relation avec ses contacts)
* classements (nombre de visites sur son profil par rapport à ses contacts et aux autres membres de son entreprises)

Attention, ces fonctionnalités sont disponibles dans la version anglaise de LinkedIn (version gratuite)

Et un lien vers une conférence plus complète sur l’utilisation des réseaux sociaux :

_________________________________________________________

A relire le livre blanc :

 

   
Et la préface d’Olivier Gonzalez, Directeur Générale de Twitter France :

  • Liens :

Groupes LinkedIn PRofil LinkedIn auteur LinkedIn

GOLD sponsor du blog :

Six Financial Information - données financieres - MArket Data

Sponsors :

Actuelia cabinet en actuariatQuanteam cabinet en assurance banque asset management

[#ALire] @HBRFrance : 98% des lecteurs de HBR adorent cet article (la théorie de la norme social)

Pour tout comprendre de la théorie des normes sociales, la Harvard Business Review a publié dans son numéro 2 un article indispensable à lire.


@HBRFrance : 98% des lecteurs de HBR adorent cet article (la théorie de la norme social)
Les entreprises commencent à peine à saisir le pouvoir des « normes sociales ».
Les responsables des services fiscaux britanniques (HRMC) avaient un problème. Nombre de contribuables ne payaient pas leurs impôts à temps. Durant des années, le HMRC a envoyé des lettres aux retardataires en utilisant les menaces classiques des intérêts et pénalités de retard ou de poursuites judiciaires pour les persuader de poster leur règlement. Certains s’exécutaient, beaucoup ne réagissaient pas. Dans une étude pilote de 2009 (j’y ai participé comme consultant), HMRC essaya une autre approche : modifier les termes des lettres de relance, en puisant dans un arsenal de techniques psychologiques afin d’accroître la probabilité que les contrevenants paient leur dû.

@HBRFrance : 98% des lecteurs de HBR adorent cet article (la théorie de la norme social) (Harvard Business Review)

Retrouvez d’autres articles ou présentations sur le blog :

Comment construire votre réseau (Harvard Business Review @HBRFrance)

Régulièrement en conférences ou cours, j’utilise cet article de la Harvard Business Review sur la chevauchée de Paul Revere pour illustrer la théorie des réseaux.
Vous pouvez lire le début de l’article librement ici :


Comment construire votre réseau (HBR Avril-Mai 2013)
Des réseaux personnels solides ne se créent pas devant la machine à café. Ils doivent être tissés avec soin. Voici la marche à suivre pour renforcer vos relations.
Si vous demandez à des Américains « Qui était Paul Revere ? », la plupart connaîtront probablement la réponse. Il a en effet été immortalisé dans un poème d’Henry Longfellow qui commence ainsi : « Ecoutez, mes enfants, l’histoire de la chevauchée nocturne de Paul Revere. » Mais combien d’entre eux, mis à part les étudiants en histoire, sauront qui était William Dawes ? Dans la nuit du 18 avril 1775, les deux hommes ont quitté Boston à cheval, et tous deux ont alerté le pays sur l’imminence de la guerre de l’Indépendance américaine. William Dawes est parti vers le sud et Paul Revere vers le nord. Les villes qu’ils ont traversées étaient comparables sur le plan démographique. Tous deux étaient issus du même milieu social et avaient reçu une éducation similaire. Pourtant, seul Revere est parvenu à former une milice et lui seul est devenu célèbre.

Comment construire votre réseau (Harvard Business Review)

Voici un article fait en prolongation :

Voici une présentation où je l’utilise :


et le portrait fait par l’argus de l’assurance :

Sur Twitter, avant d’écrire, apprenez à penser – Emmanuel Schafroth @EmSchaf – #50portraits Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #15

En prolongation de l’étude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance, une série de portraits donnera plus de détails sur une série d’experts du domaine.
Voici des liens vers les précédents portraits :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)

Le portrait #15 est celui de @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) :


Twittos en Banque Finance Assurance - Portrait #15 - @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) par alban jarryhttps://twitter.com/EmSchaf

« RT @nicoB Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. »

Depuis combien de temps avez-vous un compte Twitter ?

Première question et je sèche déjà. J’imagine que ça doit faire cinq ans. Ayant suivi dans ma vie professionnelle le secteur des médias, notamment les médias en ligne, je me suis intéressé assez tôt aux réseaux sociaux, depuis un certain Myspace. J’ai donc eu tendance à tester tous ceux que je voyais émerger.

Quel type d’usage en avez-vous  ? Pro, Privé, les deux ?

Les deux. J’y relaie mes derniers articles publiés, mais je peux aussi bien venir y pousser un coup de gueule à titre personnel ou partager des images prises avec mon appareil photo ou mon smartphone. Parfois, j’y viens d’ailleurs sans but précis et me laisse guider.

Sur quels critères vous abonnez vous à des Twittos ?

Au départ, j’ajoutais surtout des connaissances. Maintenant, cela se fait assez naturellement au gré de ma « timeline » (chouette, je ne suis pas obligé d’écrire TL !). Assez souvent aussi, je « rebondis » sur Twitter en venant de sites plus traditionnels qui citent des tweets et c’est comme ça que je vais être amené à ajouter quelqu’un.

Si vous deviez définir Twitter ?

Bordélique, si on me passe l’expression ! Justement parce que le privé et le professionnel s’entremêlent de manière inextricable… un peu comme dans la vie. C’est un peu ce distingue Twitter de réseaux comme Facebook, résolument tourné vers le perso, ou Linkedin. C’est à la fois la force de Twitter et sa limite, d’où sans doute le nouveau profil. Car, au fond, un monde binaire Facebook/Linkedin aurait un côté plus pratique. Le problème de Twitter reste de trouver sa place : malgré une croissance toujours forte, le réseau fait encore 10 fois moins de chiffre d’affaires que Facebook et presque deux fois moins que Linkedin. Sans parler des pertes abyssales (hé oui, il fallait bien que le côté obscur du financier s’invite dans cette interview !)

140 caractères ce n’est pas trop court ?

Je suis familier de la problématique de la presse écrite, où la version initiale des articles est toujours trop longue pour entrer dans le calibrage de la page. Cela permet certes de développer son esprit de synthèse, mais tout a une limite. Donc, oui, 140 caractères, c’est souvent trop court pour développer une idée. D’où la nécessité de ce novlangue (Wikipédia me dit que le mot est masculin, alors j’obéis) à base d’abréviations que connaissent bien tous les twittos. Et qui parfois me gave franchement !

Les 140 caractères idéaux ?

RT @nicoB Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément.

Quels sont les principaux sujets que vous suivez   ?

Je ne suis pas vraiment addict de Twitter. J’y pioche des choses plutôt que d’en faire un usage régulier et ordonné sur des sujets préétablis. Bien sûr, je suis ce qui concerne la finance et l’actualité mais, surtout, je m’intéresse beaucoup à la façon dont les gens rédigent leur profil. Dans cette compétition acharnée pour la visibilité, cela aboutit souvent à des superlatifs frisant le ridicule, tout comme peut sembler ridicule un paon qui fait la roue. Twitter en dit long sur les gens. Une chose que je déteste particulièrement chez mes congénères (les journalistes !) : ceux qui mettent en photo de profil leur carte de presse. Ca ne me semble pas un signe d’humilité, qualité pourtant essentielle dans ce métier.

Quels sont les principaux sujets pour lesquels vous êtes suivi ?

La finance, assurément, mais aussi le « street art », à qui je dois mes plus lointains followers, notamment du côté ouest de l’Atlantique.

Twitter vous a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?

De mémoire, je crois que non. C’est plus pour moi un outil de suivi de gens ou d’entités qui me sont déjà familiers. Mais si vous êtes disponibles pour un café ou un déj, c’est avec plaisir !

Quel intérêt professionnel trouvez-vous à Twitter ?

Je fais un métier où la notion de réseau est importante. Donc, c’est surtout un outil de visibilité parmi d’autres pour moi, même si j’ai tendance à trouver Linkedin plus utile. Pour ce qui est de m’informer, je privilégie toujours des canaux plus traditionnels, car Twitter peut être frustrant sur ce point. Je viens ainsi de me désabonner de FranceInfo après un tweet sur un accident entre un TGV et un animal vers Montélimar et un autre sur DSK. Trop d’info tue l’info et la surabondance de contenu pas toujours pertinent est pour moi un obstacle.

Si vous deviez citer 5 comptes Twitter à suivre :

Commençons par le plus poétique, @FredLeChevalier, street artist dont je croise les œuvres au quotidien. Ensuite, @Bescherelle, qui montre que même à l’heure de Twitter, on peut redresser les torts orthographiques. Pour revenir à des gens de mon milieu, j’ajouterais @SpyAudrey, pour la belle sobriété de son profil (photo dynamique et présentation immédiatement compréhensible), et @CBabouillard, pour lui dire de mettre une photo de belle blonde à la place de son œuf (#FF). Mais celui qui enfonce tout le monde, c’est @WarrenBuffett : avec cinq tweets et aucun abonnement, il a 832.000 abonnés. Tout le monde suit Warren Buffett, mais Warren Buffett ne suit personne. Tout est dit.

Si vous deviez te décrire en 5 Hashtags ?

Je n’ai jamais su me décrire, avec ou sans hasthags, donc disons : #beau #grand #fort #intelligent #humour

Etes-vous actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?

Pour le professionnel, c’est LinkedIn que je préfère, jusqu’à nouvel avis. J’ai aussi un profil sur Viadeo, mais que je ne qualifierais pas d’actif. Et puis je suis sur Facebook, comme la moitié de l’humanité ou presque. a mon sens, la bipolarisation Facebook/Linkedin devrait s’accentuer. Je fais le parallèle avec la télévision numérique terrestre. La première vague des chaînes TNT a affaibli la part d’audience de TF1 et M6. Mais alors que de nouvelles chaînes arrivent, on voit une stabilisation de la part des leaders, ce qui semble contre-intuitif. La multiplication des petits acteurs coupe les ailes aux moyens, pas au gros.

Quel(s) conseil(s) pouvez-vous donner à des débutants sur la plate-forme ?

De s’amuser… tout en faisant attention. Les écrits restent, notamment des tweets qui peuvent être lus par n’importe qui sur la planète et, une fois retweetés, ne peuvent plus être effacés. On a vu dans de nombreux cas comment Twitter peut décupler les dangereux effets de la rumeur : accident de métro imaginaire à la Porte de Clignancourt, attentat fictif à la Maison-Blanche, etc. Même l’homme le plus rapide du monde réfléchit mieux assis.

Vous publiez pour Les Echos qui a une stratégie digitale assez forte. Est-ce aujourd’hui indispensable pour les médias économiques et financiers ?

Les médias économiques traditionnels ont été touchés de plein fouet par l’arrivée d’internet. Obtenir le rapport annuel d’une société pouvait prendre des semaines il y a 20 ans, contre quelques secondes aujourd’hui. Il en résulte pour le public une sorte d’illusion d’être mieux informé qu’avant. Un média économique d’aujourd’hui doit savoir conjuguer immédiateté et recul, flux d’information et analyse. Indispensable, oui. Simple, non.

Utilisez-vous Twitter pour mettre en avant vos propres publications ?

J’avoue que c’est le premier usage que je fais de Twitter, tout comme de Linkedin.

Twitter est-il pour vous une source d’information pour interroger des experts en finance ?

Twitter me permet de maintenir un lien avec des personnes que je connais, voire de les retrouver. Il peut aussi me servir à identifier de nouvelles personnes intéressantes pour moi. Mais lorsqu’il de prendre contact, je préfère des moyens plus conventionnels. 140 signes, c’est bien, mais l’intonation d’une voix au téléphone, c’est mieux, non ?

Quelques liens :

Twitter : @EmSchaf
Linkedin : https://www.linkedin.com/profile/view?id=15058269

Retrouvez les 3 précédents portraits :

Etude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance :

Retrouvez d’autres articles ou présentations :

Conference @sixfinancial – Assurance : les données financières dans un contexte de #Solvency2 et de gestion des risques

Voici la présentation de l’intervention pendant la conférence de Six Financial Information sur la thème des données financières utlisées dans le cadre des réglementations et suivi des risques assurantiels :


Six Financial Information – may, 27 – Paris Regulations Roadshow – Market Data Insurance
Le cadre réglementaire international modifie sans cesse les conditions dans lesquelles votre établissement évolue et vous expose ainsi à de nouveaux défis qui nécessitent une gestion professionnalisée des données et le développement de nouveaux processus. Notre Regulations Roadshow 2014 sert à cet égard de plateforme et examinera plus particulièrement les thèmes du FATCA, de Solvency II ainsi que d’autres réglementations d’actualité.
Solvency II – Situation actuelle & Perspectives : Alban Jarry, Directeur du Programme Solvency II, La Mutuelle Générale

six-financial-information-paris-regulations-roadshow-market-data-insurance

Plus d’articles sur le blog :

Avec Twitter, les journalistes doivent s’adapter au virage numérique – Thierry Gouby @ThierryGouby – #50portraits Twittos en Banque Finance Assurance – Portrait #14

En prolongation de l’étude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance, une série de portraits donnera plus de détails sur une série d’experts du domaine.
Voici des liens vers les précédents portraits :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)

Le portrait #14 est celui de @ThierryGouby (Thierry Gouby) :


Twittos en Banque Finance Assurance - Portrait #14 - @ThierryGouby (Thierry Gouby) par alban jarryhttps://twitter.com/ThierryGouby

«Les journalistes n’ont plus d’autre choix que de s’adapter au virage numérique. Dans l’ensemble, tous les nouveaux usages sont aujourd’hui intégrés par l’ensemble de la profession et ils ne reflètent finalement qu’une évolution technologique et générationelle, tant dans la pratique que dans la consommation de l’information.  »

Depuis combien de temps as-tu un compte Twitter ?

Novembre 2009

Quel type d’usage en as-tu ? Pro, Privé, les deux ?

Usage professionnel

Sur quels critères t’abonnes tu à des Twittos ?

Soit il s’agit de twittos en rapport avec mon secteur d’activité (journalisme, assurance, courtage, banque, finance, etc…), soit il s’agit de coups de coeur ou de profils atypiques. Il faut que je sois séduit par une biographie ou un tweet par exemple. Je n’ai pas vraiment de critères, je fonctionne au feeling.

Si tu devais définir Twitter ?

Canal d’information supplémentaire connecté, très, voire trop, réactif.

140 caractères ce n’est pas trop court ?

Parfois moins de 140 caractères suffisent. L’art de la bonne acroche prend ici tout son sens.
Les 140 caractères idéaux ?

Faut-il vraiment choisir d’expliquer quels sont les 140 caractères idéaux sur Twitter, sans dépasser la limite de texte imposée par l’outil? (140 caractères)

Quels sont les principaux sujets que tu suis ?

Je suis surtout l’actualité du secteur de l’assurance dans son grand ensemble. Je suis également attentif aux sujets sur les nouvelles technologies, le sport, la musique ou la mode, mais cela ne représente qu’une partie infime de ma timeline.

Quels sont les principaux sujets pour lesquels tu es suivi ?

Les sujets concernant l’assurance, le courtage, la réassurance ainsi que pour les vidéos (interviews et reportages) que je réalise sur ces différents thèmes.

Twitter t’a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?

Oui, notamment grâce aux #TABA (Tweet Apero Banque Assurance) instigués par l’équipe de Generali France il y a maintenant plusieurs années.

Quel intérêt professionnel trouves-tu à Twitter ?

C’est une source de collecte et d’échange d’informations rapide et simple, mais c’est aussi un moyen d’intéragir de manière privilégiée avec des spécialistes ou des acteurs de certains secteurs où il est difficile d’avoir des interlocuteurs en temps normal.

Si tu devais citer 5 comptes Twitter à suivre :

Impossible, je préfèrerai en citer 5 à ne jamais suivre.
Si tu devais te décrire en 5 Hashtags ?

#curiosite #information #humour #sport #barbe

Es-tu actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?

J’ai fermé mon compte Facebook il y a 2 ans maintenant, je ne suis que sur Twitter.

Quel(s) conseil(s) peux-tu donner à des débutants sur la plate-forme ?

De ne pas se laisser dicter par l’impulsivité. Il faut réfléchir, observer les usages et demander conseil avant d’écrire sur ce réseau social. Il y a 5 ans, on pardonnait les erreurs, aujourd’hui personne ne laisse rien passer sur Twitter.

Comment News Assurances et NA_Pro se positionnent-ils sur Twitter ?

Chaque site à son propre compte Twitter et relaye les articles écrits au cours de la journée. La plupart des journalistes de la rédaction ont un compte personnel qu’ils utilisent soit de manière professionnelle, soit personnelle.

Comment les journalistes abordent-ils le virage numérique de leur profession ?

Les journalistes n’ont plus d’autre choix que de s’adapter au virage numérique. Dans l’ensemble, tous les nouveaux usages sont aujourd’hui intégrés par l’ensemble de la profession et ils ne reflètent finalement qu’une évolution technologique et générationelle, tant dans la pratique que dans la consommation de l’information.

Quelques liens :

Twitter : @thierrygouby

Retrouvez les 3 précédents portraits :

Etude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance :

Retrouvez d’autres articles ou présentations :