– Livre Blanc Entreprendre

____________________________________________________
GOLD sponsor du blog :
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

Sponsors :
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing Cap-Fi Group cabinet en banque finance assuranceQuanteam cabinet en assurance banque asset management
____________________________________________________

Femmes de Bretagne (Nathalie Coutard, Claire Carpentier et Marie Eloy) ont publié une étude sur les réseaux sociaux et l’entrepreneuriat.

Extrait du CP :

Les entrepreneurs développent leur marque sur les réseaux sociaux

Une nouvelle étude réalisée par Femmes de Bretagne met en exergue l’importance des réseaux sociaux pour les entrepreneurs et la méconnaissance du concept de « marque personnelle » pour développer leur entreprise.
• 80% des sondés utilisent les réseaux sociaux.
• 63% trouvent que l’utilisation des réseaux sociaux nécessite du temps.
• 83% n’utilisent pas le concept de marque personnelle.
• 80% y voient pourtant un intérêt évident.

L’étude a été réalisée auprès de 189 sondés dont 38% de chefs d’entreprise et 25% de porteurs de projet. Menée bénévolement par Nathalie Coutard et Claire Carpentier, membres actives du réseau collaboratif Femmes de Bretagne, l’étude est accompagnée d’une vingtaine de témoignages dont Marie Eloy, Alban Jarry, Frédérique Cintrat ou Goretty Ferreira.
Basée sur l’entraide et la bienveillance, Femmes de Bretagne, le réseau social des Bretonnes qui entreprennent, compte 1600 membres en 8 mois. Via les réseaux sociaux, Femmes de Bretagne s’attache à mettre en lumière les femmes et leurs projets ou entreprises et à devenir un relais efficace, enthousiaste et solidaire pour développer plus rapidement la marque personnelle de ses membres.

Voici le texte que j’ai rédigé à cette occasion :

 » Les réseaux sociaux au service de l’entrepreneuriat »
En quelques mois, le réseau « Femmes de Bretagne » a déjà dépassé les 1 500 connecté(e)s. C’est impressionnant ! Fer de lance d’une dynamique de partage sur l’entrepreneuriat en Bretagne, il facilite la communication professionnelle et démontre l’importance de l’ancrage régional dans un monde où les frontières n’existent plus. Alors que les réseaux sociaux peuvent souvent sembler n’être que virtuels, des associations comme « Femmes de Bretagne » prouvent que leur existence peut aussi renforcer les liens en IRL (« In Real Life » ou « Dans la vraie vie ») entre leurs membres et faciliterle développement de structures entrepreneuriales…

Pour découvrir la suite :


Pour suivre le fil Twitter de Femmes de Bretagne
Le #Réseau social des Bretonnes qui entreprennent ! Porteuses de projet, cheffes d’entreprise, #Breizh et solidaires, Rejoignez-nous ! 10000 #FdeB fin 2015