Le 25 mars à l’EIFR (European Institute of Financial Regulation) organise un séminaire sur le reporting sous Solvency 2 où j’interviendrai.

CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II – Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle
Faire le point sur la nature des changements des process de reporting, leur pilotage les arbitrages entre court et long terme, partager les « best pratiques » entre régulateurs et régulés et illustrer, sur la base de solutions technologiques du marché, les orientations à prendre.

Après la crise, les autorités se sont attachées à mieux appréhender le processus d’information sur les risques à différents niveaux (business unit, filiales, gouvernance des risques, directions générales, etc.) avec un besoin de cohérence de bout en bout évident, reposant sur unprocess qualitatif des données à agréger et une meilleure capacité de réaction et de consolidation au niveau Groupe. Les obligations de reporting (EMIR, REMIT, MIFID II, CRR/CRD I, etc.) prennent alors une dimension centrale dans les organisations avec des conséquences prudentielles et compétitives. Le Comité de Bâle en fixe les nouvelles orientations : « Principles for Effective Risk Data Agrégation and Risk Reporting” :
– Obligations vis-à-vis des clients : adaptation selon la nature des métiers, le produit concerné, de la nature des contreparties ou du volume des opérations traitées.
– Obligations vis-à-vis des autorités elles-mêmes avec priorité à la dimension « transparence » (Pilier 2 Bâle 3)
– Impactes sur qualité de la prise de décision et communication.

OBJECTIF
Ce séminaire a pour objet de faire le point sur :
– Les conséquences des nouvelles obligations de reporting
– Les besoins métiers Banque/Assurance/Gestion
– Les challenges technologiques
– Le retour d’expérience maîtrise d’ouvrage/ gestion de projets
– Les solutions progicielles existantes

INTERVENANTS:
Guillaume le BOULICAULT, Responsable projet AIFMD, AMUNDI
Fabrice GUENOUN, Responsable des Affaires comptables et financières, Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurance (GEMA)
Thierry HAENSENBERGER, Vice President, EMEA Business Development, AXIOMSL
Norbert HENSGEN, Manager, GFI
Alban JARRY, Directeur programme Solvency 2, La Mutuelle Générale
Bruno LONGET, Directeur Adj. Balance des paiements, Banque de France
Vincent MARIE, Leader BI Finance Risques, GFI
Maité MERCE, Chef du projet « RADAR », BNP PARIBAS
Stéphane PEYRONNY, chef de projet sur le reporting AIFM, AMF
Nathalie POUX- GUILLAUME, Projet AIFMD, CACEIS
Michael PRIEM, CEO & Owner, AMFINE


Lien vers le séminaire de l’EIFR
Créé en 2008 en pleine tourmente financière, the European Institute for Financial Regulation est un lieu de formation, d’échange et de réflexion autour de la régulation financière et des problématiques qui s’y rapportent. L’EIFR a pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension mutuelle entre régulateurs et régulés. Pour ce faire, la formation et les manifestations de l’EIFR répondent à deux besoins : nourrir une réflexion concrète sur des thèmes clefs de la régulation européenne et présenter des cas pratiques de mise en œuvre de la régulation dans une double perspective superviseurs et régulés.

 

EIFR

Plus d’articles sur le blog :