____________________________________________________
GOLD sponsor du blog :
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

Sponsors :
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing Cap-Fi Group cabinet en banque finance assuranceQuanteam cabinet en assurance banque asset management
____________________________________________________

10 portraits de Twittos en banque finance assurance - saison 2 - alban jarry

Le portrait #16 (2eme série) est celui de Nathalie Coutard (@nathaliecoutard)
►#SocialMedia ►#Mixité ►#Entreprendre

« 140 caractères, porteurs de sens qui interpellent»

Depuis combien de temps as-tu un compte Twitter ?
J’ai rejoint Twitter en septembre 2011, mais je ne l’utilise activement que depuis un an.

Quel type d’usage en as-tu? Pro, Privé, les deux ?
Usage professionnel mais pas corporate. Je suis sur Twitter à titre personnel.

Sur quels critères t’ abonnes tu à des Twittos ?
Soit leur bio, soit des articles qui m’ont intéressée produits ou retweetés par eux.

Si tu devais définir Twitter ?
Mon 20h, ma matinale, mon flux d’infos continu sans filtre ou presque.

140 caractères ce n’est pas trop court ?
Cela oblige à être concis et percutant.
De plus Twitter offre maintenant des possiblités de rattachement d’objets (image, lien, tweet, …) si on souhaite aller un peu au delà.
Les 140 caractères idéaux ?
140 caractères, porteurs de sens qui interpellent.
J’aime l’énergie que transmet @cathbarba, par exemple dans : « Lu et adoré ce livre de @philippehayat, hymne magnifique au bonheur d’entreprendre! Et toi, de quelle vie rêves-tu?  »

Quels sont les principaux sujets que tu suis ?
Réseaux sociaux, entrepreneuriat, égalité professionnelle.

Quels sont les principaux sujets pour lesquels tu es suivi ?
Entrepreneuriat.

Twitter t a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?
La bio de twitter étant assez courte, je passe d’abord par Linkedin. Mais les deux réseaux ensemble, oui, à commencer par toi Alban :).

Quel intérêt professionnel trouves-tu à Twitter ?
Une source d’information énorme et continue, un lieu d’échange unique, plutôt bienveillant.

Si tu devais citer 5 comptes Twitter à suivre :
@FemmesBretagne @HommesBretagne @cathbarba @BreizhWeCan @FTHINK

Si tu devais te décrire en 5 Hashtags?
#énergiepositive #solidarité #bzh #échange #chiffres

Es-tu actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?
Linkedin

Quel(s) conseil(s) pourrais-tu donner à des débutants sur la plate-forme ?
Être là pour partager, aider, échanger.

Questions personnalisées :

Peux-tu nous parler du réseau « Femmes de Bretagne » et ses objectifs ?

Étant donné les chiffres de la création d’entreprise, les femmes ont besoin d’un « tremplin », de solidarité et d’exemples pour oser se lancer. Femmes de Bretagne est un réseau social qui tend vers cela en mettant en lien les bretonnes qui souhaitent s’entraider (porteuses de projet, chefs d’entreprise, bretonnes solidaires) .

Mon investissement, en tant que bretonne solidaire, dans ce réseau se base sur les deux constats suivants :
– son concept essentiellement solidaire. Il y a un réel échange, partage de compétences couplé à un sentiment d’appartenance fort.
– la richesse, la variété et l’énergie des personnalités qui le composent. Ces porteuses de projet participent à la Bretagne de demain et cela donne envie d’y croire.

Récemment, « Hommes de Bretagne » s’est créé pour soutenir « Femmes de Bretagne », que penses-tu de cette initiative ?
En ce qui concerne « Hommes de Bretagne », je trouve ça génial. En effet, avoir plus d’entrepreneuses est au bénéfice de tous, et cette démarche ne peut aboutir qu’avec le soutien de chacun. De plus, cela a été lancé avec beaucoup d’humour et le compte @HommesBretagne est un plaisir à lire.

J’ai interrogé Philippe Bancourt à l’origine de cette initiative.
HdB > »J’ai découvert Femmes de Bretagne sur Twitter et tout de suite deux réactions :
1. Toutes les initiatives pour le développement économique sont importantes, surtout en Bretagne où les problématiques sont un peu spécifiques : attachement régional, problème de sous-estimation vs. reste de la france, terreau d’initiatives mais aussi de soumission.
2. En tant qu’homme ‘de base’ une initiative de la part des femmes est à la fois souhaitable et redoutée, d’où une défiance.
« Hommes de Bretagne », c’est né du point 2. ci-dessus. La défiance peut s’exprimer par l’humour, avec la création d’un poisson d’avril. Ensuite, et pour les autres raisons citées ci-dessus, des dynamiques sont mises en oeuvre pour continuer l’expérience 🙂 »
Twitter : https://twitter.com/nathaliecoutard

Linkedin : fr.linkedin.com/in/nathaliecoutard

Blog ou sites : https://www.femmesdebretagne.fr/

Autres :

_________________________________________________________
Précédents portraits :
_________________________________________________________

    

_________________________________________________________
Le livre blanc :
_________________________________________________________