Toutes les ressources peuvent désormais être Uberisées par Ludovic Le Moan @kernelKing (Extrait du #LivreBlanc #112Regards) #Twitter

____________________________________________________
GOLD sponsor du blog :
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

Sponsors :
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing Cap-Fi Group cabinet en banque finance assuranceQuanteam cabinet en assurance banque asset management
____________________________________________________

Voici un extrait, écrit par Ludovic Le Moan, du livre blanc « 112 regards sur Twitter »

Toutes les ressources peuvent désormais être Uberisées

Le développement d’entreprises comme Airbnb, Uber, ou BlaBlaCar démontre que l’on peut désormais bouleverser des métiers, des industries ou des usages en très peu de temps. Ces entreprises ne faisaient pas parler d’elles il y a encore deux à trois ans, aujourd’hui elles sont au coeur d’un changement majeur!

Toutes les ressources peuvent désormais être « Uberisées », une voiture garée sur un parking, un appartement vide, une séance de cinéma qui démarre avec une place vide, un avion ou un train qui décolle avec une place vide…
Cette transformation va impacter tous les domaines d’activités. Elle constitue une menace pour ceux qui restent immobiles, mais elle engendre, aussi et surtout, une opportunité gigantesque pour ceux qui repensent l’avenir au travers du cloud et des technologies digitales.
L’avènement de l’Internet des Objets va jouer un rôle primordial dans le développement de cette tendance vers tous les secteurs d’activités. Dès lors ou les biens de consommations pourront signaler qu’ils sont épuisés ou bien en fin de vie, il devient possible pour celui qui détient cette information de développer une plate-forme de réapprovisionnement, et de court-circuiter les canaux habituels de distribution. Cela conduit à la désintermédiation et peut être la fin des grandes surfaces de vente. Votre machine à laver sera demain capable de signaler que la lessive vient à manquer pour susciter le réapprovisionnement par un tiers qui pourrait être un Uber de la lessive….

On vit par conséquent une époque formidable ou les cartes peuvent être redistribuées dans ce sens, mais il ne faut pas tarder car la transition a lieu aujourd’hui et elle est quasi sans frontière. Elle sera à la frontière du BIG DATA (comment prévoir des besoins par l’analyse de cohorte de données importantes), de l’Internet des Objets (comment être au plus près de la vie réelle et de la consommation des ressources) et des réseaux sociaux (comment toucher un maximum de personnes dans un minimum de temps, et devenir tous acteurs/consommateurs confondus).

Un autre prisme de vue qui renforce ce besoin d’accélération et de désintermédiation, provient d’un changement dans l’échelle de temps. La seconde est sans cesse plus courte. Nous devons donc réaliser de plus en plus de choses dans un même laps de temps. Il faut donc que notre environnement et les processus du quotidien puissent être pris en charge par les objets désormais connectés au cloud. La projection des modes de consommation depuis un demi-siècle, couplée avec l’analyse nos tendances sociétales, nous amène à entrevoir un monde sans grandes surfaces.. Peut être restera t-il quelques échoppes.

    


    

    
_________________________________________________________
Présentations :
_________________________________________________________

    

    

    

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s