Gold sponsor du blog
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

sponsors
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing  Cap-Fi Group cabinet en banque finance assurance  Quanteam cabinet en assurance banque asset management
sponsor du blog

Extrait du livre Blanc « 612 rencontres sur les réseaux sociaux »

_________________________________________________________
Texte de Jean-Denis Garo
_________________________________________________________

En quête d’un quart d’heure d’intimité !?

Notre manière de communiquer évolue de tout temps. Et plus les outils, les médias qui s’offrent à nous pour communiquer se développent, plus nous communiquons.
Tel un besoin insatiable de partager : nos avis (Tripadvisor), nos opinions (Twitter), nos visites (Foursquare), nos calendriers (Doodle), nos achats (Kelkoo), nos photos (FlickR, Instagram, Facebook, Snapchat), nos passions (Pinterest), nos vidéos préférées (Youtube, Dailymotion, Vimeo), nos contacts (Plaxo, LinkedIn, Viadéo…), nos musiques (Deezer, Spotify), nos créations (Soundcloud), nos Powerpoint (Slideshare), nos performances sportives (Runtastic), nos états d’âmes ou nos conférences en vidéo live (Periscope)… nous communiquons de plus en plus et sous de multiples formes !
Dans cette course aux contenus, la quantité ne doit pourtant pas s’obtenir au détriment de la qualité, particulièrement en environnement professionnel où l’exercice de synthèse est nécessaire et apprécié. La pléthore de contenus est de toute façon conditionnée par le temps, une ressource rare par nature; si rare que peut-être dans un futur proche rechercherons-nous nous-mêmes notre quart d’heure d’intimité, là où certains recherchent encore leur quart d’heure de célébrité.
Du fait du développement des supports (sites, etc) et des outils d’expressions (tablette, smartphone) mais aussi du désir croissant des utilisateurs de s’exprimer et d’agir dans l’immédiateté… L’entreprise, sous influence de cette multiplication de prises de parole non maitrisées, devra en outre faire face à l’accélération de ce phénomène et à l’évolution des usages. Des utilisateurs, parfois rebelles, qui expriment de plus en plus l’émotion, le sentiment, un nouveau challenge pour la marque.
Ne pas associer l’ensemble de parties prenantes, ne pas favoriser des espaces d’échanges, de collaboration, engagent l’entreprise vers une perte de pouvoir sur sa marque.
Mike Elgan définissait en 2009 l’utilisateur comme le produit, la marque et les annonceurs comme les clients. Mais l’utilisateur ne devient-il pas produit et producteur ? L’entreprise cherchant à améliorer sa présence de marque, son espace d’expression sur Internet entre celui des utilisateurs et celui administré par les géants de l’Internet. Une marque qui développe aussi sa présence sur les différents devices (smartphone, etc.) et médias sociaux et qui doit apprendre à gérer/respecter l’intimité des utilisateurs. 

_________________________________________________________
Les 2 tomes :
_________________________________________________________

    

_________________________________________________________
un extrait :
_________________________________________________________