Le #numérique pour agir : « Femmes, #santé, #climat : ensemble vers la #COP22 » (@louisarenoux @isabelle_blin) [#Article]

Gold sponsor du blog
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

sponsors
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing  Cap-Fi Group cabinet en banque finance assurance  Quanteam cabinet en assurance banque asset management
sponsor du blog

Voici le discours prononcé pour clôturer la conférence « Femmes,Santé et Climat » du 8 novembre 2016 à Paris.

_________________________________________________________
Le numérique pour agir : « Femmes, santé, climat : ensemble vers la COP22 »
_________________________________________________________

Lorena Aguilar (Commission de la condition de la femme à l’ONU) a déclaré en 2008 que « la question des changements climatiques est trop importante pour ne pas tenir compte des voix de la moitié de la population mondiale ».

Déséquilibre des chances
Un choc ! Quand Isabelle Blin et Louisa Renoux m’ont sollicité pour participer au livre blanc « Femmes, Santé, Climat : en avant vers la COP22 », une phase a longtemps résonné dans ma tête : « Lors d’une catastrophe naturelle, les femmes ont 14 fois plus de chances de mourir que les hommes ». Un autre choc résonnait car « 70% des personnes qui vivent avec moins de 1 dollar par jour sont des femmes » ! Aujourd’hui, nous sommes confrontés à des déséquilibres majeurs dans l’égalité des chances face à la situation climatique qui se dégrade et face aux crises économiques qui n’épargnent aucun pays. Dans le monde, nous sommes loin de la parité que les pays développés cherchent à mettre en place. Nous faisons face à des défis colossaux quand la situation est telle que l’Homme consomme chaque année plus de « 1.6 fois ce qui est disponible sur Terre ».

Alors, est-il possible de rester immobiles et insensibles ? Est-il possible de s’effondrer en constatant cette situation qui nous mène toujours plus proche d’un gouffre ? Chacun, à notre échelle, pouvons-nous agir ou réagir ? Lors des tables rondes de la conférence de présentation du livre blanc, la légende du colibri a été évoquée. En effet, face à l’incendie qui se propage sur les thèmes du climat et de la santé, la méthode du colibri montre que nous pouvons agir collectivement pour faire en sorte que ces gouttes d’eau apportées par chaque oiseau se multiplient et agissent de manière conjointe. La légende du colibri illustre comment individuellement nous pouvons aider et défendre des causes auxquelles nous tenons.

Agir pour la santé, le climat et la défense des femmes rejoint de façon logique la méthode employée pour lutter contre le chômage dans le cadre du collectif #i4emploi. Ensemble, nous avons fait du colibri notre symbole pour montrer que des citoyens bénévoles pouvaient apporter aussi leurs gouttes d’eau pour faciliter le retour à l’emploi et lutter contre l’exclusion du monde de l’entreprise. Avec ce collectif, nous aidons des personnes en recherche d’emploi à mieux valoriser leurs compétences, à être plus visibles, à sortir de leur solitude. Pour les femmes et le climat nous sommes aussi prêts à utiliser nos réseaux.

Une situation qui se dégrade
Récemment, j’ai passé quelques jours en Mayenne, ce département si vert où la campagne reflète le climat qui règne habituellement dans l’ouest de la France. Pourtant, en novembre, ce fut un nouveau choc… des mares étaient à sec. Il ne pleut plus en France à l’automne, il s’est passé quelque chose qui a déréglé notre écosystème. En juin dernier, à Paris, c’est l’inverse qui s’est produit, l’eau fut tellement abondante que le Loing a débordé et que la Seine a menacé Paris. Nous sommes passés tout près d’une catastrophe provoquée par le climat. N’oublions jamais que lorsqu’un accident climatique se produit les femmes et les enfants sont les premières victimes.

Le numérique en support
Par des livres blancs, par de la communication numérique, nous pouvons apporter des gouttes d’eau. Car aujourd’hui, collectivement, ces écrits ont pour objectif de faire bouger les choses. En collaborant, nous pouvons faire passer des messages car comme le colibri nous devons en tout temps garder espoir et être actifs. Sur les réseaux sociaux, dans l’univers numérique, tout le monde peut devenir un influenceur mais, si nous le devenons, nous avons alors aussi des devoirs. Le devoir de mettre ces réseaux à disposition des causes que nous voulons défendre. Le devoir d’aider lorsque c’est possible et d’aider les personnes qui ont besoin de ces réseaux. Avec #i4emploi nous essayons d’aider chaque jour des personnes en recherche d’emploi. Dans la lutte contre les dérèglements climatiques et les inégalités entre les hommes et les femmes, nos réseaux doivent aussi servir car ils ne sont pas si virtuels que cela.

La santé à préserver
La couverture du livre blanc affiche le symbole d’un cœur, elle est issue d’une photographie de Cyrielle Hariel. Cyrielle a été soignée d’une malformation cardiaque qui lui permet d’être aujourd’hui toujours parmi nous. Ce cœur illustre les progrès constants de la médecine. La santé est parmi les biens les plus précieux de l’humanité. Ce cœur montre aussi que par les progrès de notre civilisation, la santé est un bien que nous devons défendre et que tous les cœurs peuvent continuer à battre malgré les aléas de nos vies partout dans le monde.

Aidons ensemble
Ces ouvrages, ces textes, ces publications doivent servir à sensibiliser. Ils apportent de la visibilité à des associations, ils doivent contribuer à aider ces milliers de bénévoles qui aident à lutter contre les déséquilibres de notre société. L’influence numérique doit aussi s’envoler pour se transformer en des milliers de colibris qui essayeront quoi qu’il arrive d’éteindre des incendies.

_________________________________________________________
Le livre blanc
_________________________________________________________

Je suis très heureux de participer au livre blanc « Femmes santé climat » qui est sorti à l’occasion du lancement de la COP 22, il a été présenté le 8 novembre 2016 au Ministère des Familles de l’Enfance et des Droits des Femmes.


Livre Blanc « Femmes, santé, climat, avançons ensemble vers la COP22 »
Alerter les décideurs aux impacts du climat sur les femmes et la santé
Fortement mobilisés via l’appel du 08 décembre 2015 lors de la COP21, les réseaux SupplémentdElles et Femmes & Développement Durable continuent d’alerter en lançant un livre blanc intitulé « Femmes, santé, climat, avançons ensemble vers la COP22 », qui sera présenté lors de la conférence du 8 novembre 2016 au Ministère des Familles de l’Enfance et des Droits des Femmes. Cette publication regroupe de nombreux témoignages de femmes et d’hommes, de la sphère privée ou publique, œuvrant à leur manière contre le dérèglement climatique et ses impacts sur les femmes et sur la santé.
Les contributrices et contributeurs :
Angelie Baral, Sonia Bahri, Sandy Beky, Isabelle Blin, Sabah Chraibi, Béatrice Cornic, Marianne De Battisti, Sarah Diouri, Isabelle Guitton, Cyrielle Hariel, Alain Houpert, Alban Jarry, Chantal Jouanno, Naima korchi, Catherine Ladousse, Francoise Morvan, Louisa Renoux, Laurence Rossignol, Michèle Sabban, Muriel de Saint Sauveur, Vicky Sommet, Myriam Ullens de Schooten, Sylvianne Villaudière

Pour lire la suite de l’article : http://www.climat-sante.org/livre-blanc-sante-climat/

_________________________________________________________
Présentations :
_________________________________________________________


    


    

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s