Après un portrait d’utilisateur de LinkedIn spécial Brésil, retour à la série de portraits d’experts du domaine de la banque, finance, assurance est publiée sur ce blog, voici des liens vers les précédents portraits :
#1 – @jmarc – Jean-Marc Ouvré (Community Manager & Social Manager dans une banque)
#2 – @Mi_Weinberg – Mireille Weinberg (Journaliste Indépendante – Patrimoine & Economie)
#3 – @RCretinon – Raphael Cretinon (Consultant en Asset Management)
#4 – @HWillert – Hans Willert (Partner consultant en Assurance)
#5 – @antoinedeuxieme – Antoine Roger (Associé chef de projet web en finance)
#6 – @GuillaumeBayre – Guillaume Bayre (Journaliste Economique en presse)
#7 – @jhersco – Jonathan Herscovici (Fondateur Start-Up financière, Lauréat Prix mondial de l’innovation)
#8 – @FLimoge – Francois Limoge (Rédacteur en chef délégué d’une revue d’Assurance)
#9 – @David_Audran (David Audran) (Fondateur de Culture Banque)
#10 – @bertrandgibeau (Bertrand Gibeau) (Partner d’un cabinet d’expertise en asset management)
#11 – @ronanLM (Ronan Le Moal) (CEO d’une compagnie de banque assurance)
#12 – @ALarigaudrieBFM (Antoine Larigaudrie) (Journaliste pour une chaîne de télévision d’informations financières et économiques)
#13 – @JYvesARCHER (Jean-Yves Archer) (Economiste)
#14 – @ThierryGouby (Thierry Gouby) (Rédacteur en chef adjoint d’une revue d’Assurance)
#15 – @EmSchaf (Emmanuel Schafroth) (Journaliste financier)
#16 – @halex21 (Hervé Alexandre) (Directeur d’un Master en Université, Professeur)
#17 – @mhseguy (Marie-Helène Seguy) (Directeur d’une société de courtage en assurance et réassurance)
#18 – @dpignot (Dominique Pignot) (Directrice Communication d’une association d’asset managers)
#19 – @mbxl (Marie-Béatrix Le Coz) (Spécialiste des stratégies digitales)
#20 – @SpyAudrey (Audrey Spy) (Journaliste dans une revue financière)
#21 – @karinelazimi (Karine Lazimi) (head of digital experience chez un assureur)
#22 – @FredCintrat (Frederique Cintrat Bargain) (Directeur Marketing et Commercial chez un assureur, Femme commerciale 2013 de l assurance)
#23 – @CharlotteBinche (Charlotte Binche) (Responsable relations presse et communication digitale chez un asset manager)
#24 – @ds_bastet (Cleopatre) (Experte en banque finance patrimoine)
#25 – @nwolff (Nathalie Wolff) (Responsable Web Marketing en assurance)
#26 – @cestpasmonidee (Patrice Bernard) (Consultant en Finance et fondateur de C’est pas mon idée)
#27 – André Morandi (Economiste brésilien)

Le portrait #28 est celui de @ccolleatte (Cyril Colleatte) – Manager en consulting – créateur de meilleures-sicav.com :


Twittos en Banque Finance Assurance - Portrait #28 - @ccolleatte (Cyril Colleatte) par alban jarryhttps://twitter.com/ccolleatte

«A la croisée du micro-blogging et du réseau social « ouvert ». Il y a peu de barrière à l’entrée et les twittos actifs sont assez accessibles »

Depuis combien de temps as-tu un compte Twitter ?

J’ai un compte Twitter depuis 5 ans, surtout pour la veille. J’ai créé un nouveau compte, il y a 1 an, dédié à mon blog sur les SICAV pour spécialiser les fils. C’est le compte le plus actif.

Quel type d’usage en as-tu ? Pro, Privé, les deux ?

Un peu privé, et « semi-pro » au sens où mon activité professionnelle tire peu de profit de ma présence en ligne. Et on ne peut pas dire qu’un compte consacré à l’asset management soit « privé ».

Sur quels critères t’abonnes tu à des Twittos ?

ça commence souvent par un retweet que je trouve pertinent, alors je regarde la timeline du twittos et je m’inscris. Après j’essaie de nouveaux comptes de façon assez systématique en regardant les twittos communs de ceux que je suis déjà. C’est surtout par capillarité que tout cela fonctionne. Parfois je m’inscris aux comptes twitter de personnes dont je suis le blog ou les comptes linkedIn.
C’est d’abord la qualité des tweets qui comptent. Ensuite, il m’arrive de suivre des gens que j’aimerai me voir suivre.

Si tu devais définir Twitter ?

A la croisée du micro-blogging et du réseau social « ouvert ». Il y a peu de barrière à l’entrée et les twittos actifs sont assez accessibles.

140 caractères ce n’est pas trop court ?

Parfois, mais ça oblige à la concision. Cela nous oblige parfois à abuser d’abréviations ou à tordre un peu le cou à la syntaxe. Au pire, il y a toujours le subterfuge du « #Tweetprecedent » pour commenter son propre tweet.

Les 140 caractères idéaux ?

Jolie question : un aphorisme croisé avec un titre journalistique, un voire 2 hashtags.
J’aime bien l’interaction, donc le « @ » s’impose régulièrement mais je ne le mettrais pas dans les 140 caractères idéaux.

Quels sont les principaux sujets que tu suis ?

Sur mon compte sur les SICAV, l’asset management, l’actualité financière. Sur mon compte personnel, les sujets d’actualité à dominante technologique. Et souvent les humeurs des tweetos.

Quels sont les principaux sujets pour lesquels tu es suivi ?

Je m’efforce de publier un fil d’actualité de qualité sur l’asset management, l’actualité patrimoniale. Je retweete aussi pas mal sur ce thème. 

Twitter t’a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?

Oui, et oui. J’aime bien le type d’interactions qu’on peut avoir en ligne. Certaines d’entre elles s’approfondissent (par mail par exemple), donnant lieu à des collaborations plus ou moins ponctuelles. Et comme je suis parisien, il y a une plus grande concentration d’acteurs français dans mon domaine. Mais je ne réseaute pas « en live » systématiquement, même s’il y a de belles initiatives (je pense notamment au Cigar Club).

Quel intérêt professionnel trouves-tu à Twitter ?

Purement professionnel assez faible, mais dans le registre « semi-pro » que j’évoquais, c’est hyper-riche. On dispose d’un accès à de nombreuses personnes passionnées. Souvent des hyperactifs de l’information en temps réel. C’est stimulant. C’est un canal incontournable à mes yeux pour la veille, autant que le journal du matin.

Si tu devais citer 5 comptes Twitter à suivre :

@Alban_Jarry, Le tien (sans démagogie), c’est exactement ce que je cherche sur twitter.
@lbpatrimoine, toujours bien informé
@fabricepelosi, très actif, il fait souvent des blagues de potache, mais il y a du fond.
@florian_rey, précis, sympathique et fondateur du Cigar Club
@FaivreOlivier, très pro

Je ne suis pas fan des comptes « institutionnels », je m’y inscris parce que c’est complémentaire à des flux rss. Mais ce n’est pas ce que je préfère.

Si tu devais te décrire en 5 Hashtags ?

#SICAV (c’est l’objet principal de mon blog)
#FinancesPersonnelles (ça devient limite en termes d’efficacité pour twitter), mais ça complète le positionnement du blog.
#hyperactif : ça, c’est pour le boulot, les loisirs et le reste 😉
#accessible : j’essaie de le rester, malgré les emplois du temps qui se remplissent
#technophile : je ne suis pas geek, enfin, je ne suis pas sûr 😉

Es-tu actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?

Comme j’ai cru bon de le préciser, j’ai un blog (www.meilleuressicav.com). J’ai été peu actif au printemps (changements professionnels obligent), mais je suis assez présent sur linkedIn et viadeo (c’est historique pour le second), facebook un peu (personnellement, j’y vais une fois par mois, pour la thématique « finance » un peu moins : les gens vont sur facebook pour se divertir, mais ça m’envoie du trafic – surtout si l’interviewé publie le lien sur sa propre page !). Je suis google+, mais ce n’est pas encore complètement intégré dans mes habitudes en ligne.

Quel(s) conseil(s) peux-tu donner à des débutants sur la plate-forme ?

Ne pas se précipiter : prendre le temps de lire et de s’imprégner de la culture. Il faut passer quelques semaines pour comprendre comment les gens fonctionnent, ce qu’ils cherchent, comment on s’exprime. Il y a un petit côté auberge espagnole… être patient et régulier. 

Twitter est-il utile pour la promotion de ton site MeilleuresSicav ?

Oui, c’est ma 2ème source de trafic et ma 1ère source de contacts « humains » (hors blog).

Comment vois-tu le développement de la commercialisation des fonds sur les réseaux sociaux ?

Je suis assez réservé sur ce sujet. Je pense qu’il faut distinguer le marché des professionnels et le grand public. Pour les professionnels, c’est intéressant d’être en contact avec les gestionnaires de fonds, des confrères. C’est l’occasion d’échanger ou de faire connaissance, sans passer par les salons traditionnels (où tout le monde ne va pas) et qui sont trop périodiques.
Pour les épargnants grands publics, c’est différent. S’il y a quelques fonds à forte notoriété, il n’y a pas cet attachement qu’on peut avoir pour les actions voire les monnaies. Les fonds sont moins volatils, plus anonymes. Mais le média offre la possibilité à tout un chacun de se forger une culture et des convictions plus personnelles.

Quelques liens :

Liens :
http://www.meilleuressicav.com

Twitter :
@meilleuressicav
@ccolleatte

Linkedin :
fr.linkedin.com/in/colleatte

Retrouvez les 3 précédents portraits :

Etude sur 200 comptes Twitter en Banque Finance Assurance :

Retrouvez d’autres articles ou présentations :