Les Echos viennent de publier un article sur la présence des dirigeants sur Twitter. Il a été écrit par Marion Blanc, Viviane Chaine-Ribeiro, Jean-David Chamboredon, Frédérique Agnès, Nicolas Bordas, Jacques Richier, Pierre Gattaz

Pourquoi les patrons français doivent être présents sur Twitter (@LesEchos avec @jacquesrichier)

En 140 signes, Twitter offre une prise de parole directe et un dialogue plus incarné avec les clients et les consommateurs. Il permet également d’appréhender son image et sa répu­tation en ligne.
Marion Blanc, fondatrice de Civiliz : « Un moment de détente pour trouver sans chercher et échanger sans formalité. Ma principale source de veille pro. »
Viviane Chaine-Ribeiro, présidente de la Fédération Syntec et du Groupe Talentia : « Espace de liberté ainsi qu’une recherche de communication courte et percutante. Liberté mais danger en fonction des positions occupées. »
Jean-David Chamboredon, fondateur et CEO d’Isai : « Tweeter c’est s’exprimer à la cantonade sans savoir qui vous entend ou vous écoute mais avec la certitude de savoir qui réagit et pourquoi. »
Frédérique Agnès, présidente de MediaPrism Group : « Les droits de cité appliqués, un bel exemple de communication participative, le 1er live referendum, un bel outil démocratique !
Nicolas Bordas, vice-président de TBWA Europe et CEO Monde de Being : « Twitter est le meilleur moyen d’informer et d’être informé »
Jacques Richier, PDG d’Allianz France : « Un fil d’info sur des sujets choisis, thermomètre de l’instant, sans barrières géographiques ni sociales »
Pierre Gattaz, président du Medef : « Twitter c’est un outil du XXième siècle, un des outils de la #transfonum des entreprises ».

    

A relire le portrait de Twittos réalisé avec Jacques Richier :

  • Liens :
  • Groupes LinkedIn PRofil LinkedIn auteur LinkedIn

    Blog alban jarry