Sur les #réseauxsociaux : Mon marketing à moi (@Eryck_FENOT) #612Rencontres #socialmedia

Gold sponsor du blog
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

sponsors
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing  Cap-Fi Group cabinet en banque finance assurance  Quanteam cabinet en assurance banque asset management
sponsor du blog

Extrait du livre Blanc « 612 rencontres sur les réseaux sociaux »

_________________________________________________________
Texte de Eryck Fenot
_________________________________________________________

Mon marketing à moi

Facebook concerne ce que je dis à la maison, Twitter aborde ce que je raconte sur la place publique, LinkedIn reprend ce que je dis au bureau.
Pour les professionnels, LinkedIn est une plateforme d’échanges permettant de se constituer un réseau en se basant sur des centres d’intérêts communs. Chacun y devient son propre directeur marketing, option community manager, pour parler de soi et gérer sa réputation.

Si vous demandez à ses utilisateurs d’associer LinkedIn à un mot, vous aurez une liste qui contiendra : Réseau social, carnet d’adresse, recommandation, contacts/prospect, visibilité, …
Pour ma part, je retiendrai le mot « Réservoir » :
• Réservoir de connaissances, de contacts et de rencontres, beaucoup plus facile à gérer que l’antique Rolodex
• Réservoir de publications, regards spécifiques sur l’actualité en général ou sur mes domaines de compétences en particulier
• Réservoir de commentaires, car on a toujours à apprendre des autres
• Réservoir de discussions et d’échanges pour partager et confronter son point de vue
• Réservoir de groupes pour y trouver ou donner une information précise
Je n’accepte les demandes de mise en relation que si j’estime que nous pouvons nous apporter quelque chose l’un l’autre. J’utilise LinkedIn pour créer ou maintenir un lien avec les différentes personnes que je croise ou que je croiserai un jour IRL. J’ai maintenant très vite le réflexe de consulter LinkedIn, soit à priori pour des rencontres à faire, soit à posteriori plutôt que de collecter une carte de visite.

A compléter par un compte Twitter et un Scoop.it

Pour Twitter, c’est le royaume de l’instantanéité. Tout va très vite, très très vite. Trop vite ? On y pêche, et on y rate, de nombreuses informations. Pas de débats de fond. De l’info, vite. Vite vue, vite lue, vite consommée, vite analysée mais … vite oubliée ! Outil rêvé pour les journaliste, utile avec parcimonie selon moi.

Pour Scoop.it, l’intérêt est de partager les informations recueillies sur internet sur un sujet précis, par passion ou par profession. Outil de veille, son format et sa simplicité permettent de regrouper et diffuser un ensemble d’articles, avec moins d’effort que la rédaction d’un blog. Les articles étant ensuite retransmis sur LinkedIn et Twitter. La boucle est bouclée.

A bientôt pour échanger.

_________________________________________________________
Les 2 tomes :
_________________________________________________________

    

_________________________________________________________
un extrait :
_________________________________________________________

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s