A l’heure de la mise en application de la directive AIFM, je vous propose de revenir sur un document qu’avaient faits Léonard Maradan, Martino Rizzello et Aurélien Barakat en 2011 sur les conséquences pour la Suisse de cette directive.


La Directive AIFM et ses conséquences pour la Suisse
La Directive AIFM s’insère dans un domaine où plus de 2 000 milliards d’euros d’actifs sont gérés par des gestionnaires, avec des techniques d’investissement variées, dans des marchés d’actifs différents et qui s’adressent à des populations d’investisseurs différentes…

 

Plus d’articles sur le blog :