Voici un article fait par STÉPHAN DENOYES, avocat, sur le thème de la propriété des carnets d’adresses LinkedIn, à lire :


Données informatiques : le travail fonde-t-il la propriété ? (par STÉPHAN DENOYES)
Ce débat travail / propriété, qui a agité les philosophes des XVIIe et XVIIIe siècles, pourrait bien ressurgir sous un jour nouveau à la faveur du développement des réseaux sociaux.
Les réseaux sociaux professionnels, type LinkedIn ou Viadeo, sont par définition professionnels. Leurs conditions générales d’utilisation ne manquent d’ailleurs pas de rappeler cet état de fait. Se pose dès lors la question de la propriété des contacts ainsi développés par les collaborateurs salariés et mis en ligne sur ces sites. En d’autres termes, qui de l’employeur ou du salarié, peut, lors de la séparation, revendiquer la propriété du carnet d’adresses numériques développé dans le cadre d’une relation de travail ?

Voici une présentation où j’expliquais comment rendre son carnet d’adresse interactif :

________________________________________________________
Livre Blanc 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn :
_________________________________________________________

Le Livre Blanc « 735 utilisateurs aimantés par LinkedIn  » est consultable et téléchargeable gratuitement sur les plateformes :

Slideshare scribd Calameo livresblancs.fr youscribe kob fnac fnac

_________________________________________________________
Présentations :
_________________________________________________________

________________________________________________________
Livre Blanc sur Twitter et la banque finance assurance :
_________________________________________________________

Livre Blanc « Twitter conté par 50 personnalités de la Banque Finance Assurance » est consultable et téléchargeable gratuitement sur les plateformes :

Slideshare Calameo livresblancs.fr kob fnac scribd fnac youscribe

  • Liens :

Groupes LinkedIn PRofil LinkedIn auteur LinkedIn