____________________________________________________
GOLD sponsor du blog :
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

Sponsors :
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing Cap-Fi Group cabinet en banque finance assuranceQuanteam cabinet en assurance banque asset management
____________________________________________________

10 portraits de Twittos en banque finance assurance - saison 2 - alban jarry

Le portrait #13 (2eme série) est celui de Jean Philippe Henry (@Alcanter)
Responsable éditorial web, community manager et auteur de texticules. #brandcontent #cm #assurance #socialmedia #livre – Ne follow jamais back le 1er soir…

« La rumeur du monde… dans une conque ! A vous de la façonner pour qu’elle reflète vos intérêts. Votre « petite musique »… Il faut parfois tordre le bras de l’outil pour ne pas se laisser enfermer dans une thématique, pratiquer le tweet buissonnier pour dépasser les communautés fermées et parfois auto-célébrantes.»

Depuis combien de temps as-tu un compte Twitter ?

Septembre 2007… mais je n’ai d’abord pas vu l’intérêt. J’y suis revenu en 2009, durablement…

Quel type d’usage en as-tu ? Pro, Privé, les deux ?

Plutôt perso au départ (d’où le pseudonyme : un hommage à Alcanter de Brahm, inventeur du « Point d’ironie »). Puis de plus en plus pro, mais sans m’interdire des clins d’œil amicaux, des RT de tweets qui me font rire ou des sujets qui me tiennent à cœur (tout ce qui a trait au fait de ne pas saligoter notre belle planète).

Sur quels critères t’abonnes-tu à des Twittos ?

Vaste programme, comme disait le Général… Je cherche surtout à avoir une TL variée, je suis surtout ceux qui me paraissent avoir un flux original, sincère, voire décalé. Et j’écrème régulièrement pour ne pas noyer les pépites rares dans le flood. Je ne cours pas après les followers : comme le dit ma bio, « pas de follow back le premier soir »… En revanche je suis ou alimente de nombreuses listes thématiques, une manière d’organiser le flux sans se laisser submerger.

Si tu devais définir Twitter ?

La rumeur du monde… dans une conque ! A vous de la façonner pour qu’elle reflète vos intérêts. Votre « petite musique »… Il faut parfois tordre le bras de l’outil pour ne pas se laisser enfermer dans une thématique, pratiquer le tweet buissonnier pour dépasser les communautés fermées et parfois auto-célébrantes.

140 caractères ce n’est pas trop court ?

Non, et puis avec le nouveau système de retweet avec commentaire mis en place par Twitter, on peut s’adonner sans frein au twoosh (un tweet de 140 caractères tout pile) cher à @centquarante.

Les 140 caractères idéaux ?

Un tweet clair sur la promesse du lien et qui montre ce que son auteur en a pensé (ce qui suppose qu’il l’ait lu au préalable 😉 Ou bien une infographie percutante, une image belle… ou amusante. Alors que les sujets de fond dans le secteur financier peinent à atteindre les 10 RT, j’en ai eu 130 récemment pour une image parodique bricolée en 2’…

Quels sont les principaux sujets que tu suis ?
Social Media / Assurance / Patrimoine / Littérature / Politique

Quels sont les principaux sujets pour lesquels tu es suivi ?
Assurance et médias sociaux j’imagine.

Twitter t’a-t-il permis de faire des rencontres professionnelles ?
Enormément ! Avec les #TABA (Twitt’Apéro Banque Assurance) lancés en 2009 avec @thomasrudelle et @hmansier, qui réunissent tous les deux mois une cinquantaine de pros du secteur, CM, journalistes… C’est une vraie communauté, chaleureuse et festive ! Et bien sûr le #CigarSocialClub de @Florian_Rey où malgré les volutes la conversation n’est jamais fuligineuse 😉

Quel intérêt professionnel trouves-tu à Twitter ?
Un formidable outil de veille (technos, contenus…), de dialogue avec les journalistes et les grands acteurs du secteur (avec son « on » et son « off »), une façon de « prendre le pouls » sur des sujets sur lesquels nous souhaitons ou pourrions communiquer…

Si tu devais citer 5 comptes Twitter à suivre :
Exercice toujours difficile, mais comme ça je dirais :
@arnaud_thurudev, pour un flux d’actu à large spectre, toujours pertinent… et « incarné » !
@hgibier pareil, avec une tonalité nettement plus financière
@Mi_Weinberg pour l’actu patrimoine et fiscalité
@hmansier pour les actus webmarketing / SEO / e-réputation en lien avec l’assurance
Et bien sûr @generalifrance que j’anime depuis sa création, en 2009 😉

Si tu devais te décrire en 5 Hashtags ?
#socialmedia #digital #foudelivres #Vélib #Rocamadour

Es-tu actif sur d’autres plates-formes de réseaux ou médias sociaux ?
Twitter est de loin mon media préféré. Je suis aussi, par ordre d’implication décroissant, sur : Facebook, Linkedin, Snapchat, Instagram, Viadeo, Vine, Tumblr, Pinterest (pour une collection autour du lit dans l’art…), Google+… J’ai bien envie de tester Meerkat et Périscope mais pas encore eu le temps !

Quel(s) conseil(s) pourrais-tu donner à des débutants sur la plate-forme ?
Ecouter avant de parler ; utiliser le moteur de recherche de Twitter pour repérer les bons comptes à suivre sur les sujets qui vous intéressent ; avoir une vraie ligne éditoriale avec une thématique majeure clairement identifiable ; rester humble ; résister au courant fatal du « tout à l’ego »… dès le 2e RT 😉

Tu animes un blog sur Tumblr, peux-tu nous en dire plus ?
« Animer » est un bien grand mot, je l’ai créé il y a deux ans avec l’idée d’y rassembler des « texticules » épars que j’avais écrit au fil du temps dans des domaines divers (articles, critiques photo, courtes nouvelles…) et aussi des extraits choisis de mes lectures en cours. Mais je manque de temps pour l’alimenter régulièrement. Je l’ai « réanimé » récemment, en mettant en ligne une nouvelle écrite (sur le thème du #bigdata) dans le cadre d’un atelier d’écriture NRF / Gallimard avec Gilles Leroy.

Tu avais écrit un livre pour défendre l’@, depuis ce n’est plus un « petit signe des temps » vu son utilisation massive ?

Ce petit livre a une histoire amusante… En 2000 j’ai eu une discussion avec des amis sur l’origine de l’arobase. A l’époque on ne trouvait pratiquement rien sur le Web sur ce symbole, issu, comme l’esperluette, de la ligature de deux lettres imaginée par les moines copistes pour gagner du temps et de la place : & pour remplacer ET ; @ pour lier AD, signifiant en latin « vers » ou « chez » (le fameux « envoyer quelqu’un ad patres »…). Comme cela m’avait amusé de creuser le sujet, j’ai rédigé un texte que j’ai envoyé par mail d’abord à mes commensaux puis à d’autres amis. Ce texte a alors commencé un voyage souterrain (dans le « Dark Social » comme diraient les spécialistes d’aujourd’hui), aboutissant de proche en proche à plusieurs centaines de partages. Près d’un an après, et à ma grande stupéfaction, un éditeur angevin me contacte pour me demander si j’en suis l’auteur et me propose de l’éditer. Je n’avais qu’à ajouter le titre : « Défense et illustration d’un petit signe des temps, l’arobase ». Ce que cela montre : que les ressorts du Web hier et des medias sociaux aujourd’hui n’ont pas changé, qu’il s’agit toujours de contenu, de partage… et d’humain !

Liens :
Twitter : https://twitter.com/Alcanter
Linkedin : http://www.linkedin.com/in/jeanphilippehenry
Tumblr : http://alcanter.tumblr.com/
Instagram : http://instagram.com/alcanter/
Pinterest : http://www.pinterest.com/alcanter/

_________________________________________________________
Précédents portraits :
_________________________________________________________

    

_________________________________________________________
Le livre blanc :
_________________________________________________________