______________________________________________________________
GOLD sponsor du blog :
Six Financial Information - données financieres - MArket Data

Sponsors :
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing Cap-Fi Group cabinet en banque finance assuranceQuanteam cabinet en assurance banque asset management
______________________________________________________________

C’est toujours un plaisir de pénétrer dans une librairie (surtout quand c’est Comme Un Roman à Chatou) et d’y découvrir de nouveaux livres. Même si je parle plus souvent sur ce blog de bandes dessinées 😉 J’ai eu l’occasion d’acheter une petite merveille qui plaira à beaucoup de parisiens adeptes du métro. Dans cet univers où souvent nous devons faire face à un trou noir numérique, le livre reste une belle occasion de s’évader pendant de nombreuses minutes en étant déconnecté des réseaux sociaux 😉
Le « petit » livre de Laure Murat nous balade dans le métro et surtout nous fait découvrir la littérature qui chaque jour est présente dans les bras de beaucoup d’usagers.
Par contre, j’ai du mal à comprendre que Flammarion n’ait pas de compte Twitter pour partager sur les oeuvres de ses auteurs … incompréhensible.

Sinon, j’ai tenté d’entrer en contact avec un éditeur pour raconter comment on peut devenir un influenceur des réseaux sociaux, il y a peut être une belle histoire à raconter … à suivre


Flaubert à la Motte-Picquet
« Un jour, dans le métro, un homme s’assoit à côté de moi et ouvre un carnet sur ses genoux. C’est une liste de lectures, où se mélangent les auteurs dans une succession improbable : Gustave Flaubert côtoie Marc Levy, Franz Kafka jouxte Barbara Cartland. Sous mes yeux, l’homme ajoute un titre : Goethe, Les Souffrances du jeune Werther. C’est le livre que lit la jeune femme sur la banquette opposée. Je comprends soudain : ce qu’il consigne, ce ne sont pas ses lectures personnelles mais celles des usagers du métro. Dès cet instant, comme frappée par une épiphanie, je décide ni plus ni moins de lui piquer son idée et de profiter de tous mes trajets pour essayer de dresser une cartographie de la lecture souterraine. Pendant des mois, j’ai noté les titres, observé les mains qui feuillettent, les corps penchés sur les livres ou les tablettes, pour en tirer un petit recueil d’observations, promenade ludique au pays de la lecture envisagée comme activité underground. »
Dans ce récit volontiers poétique et souvent drôle, Laure Murat fait l’inventaire de tous les livres qui se trouvent à portée de ses yeux dans le métro. Un livre pour tous les lecteurs… qui ne peuvent s’empêcher de regarder par-dessus l’épaule de leur voisin de strapontin.

Pour lire la totalité du texte : http://editions.flammarion.com/albums_detail.cfm?id=48454

_________________________________________________________
Présentations
_________________________________________________________

       

       

       
________________________________________________________
100 influenceurs de 10 marques :
_________________________________________________________