____________________________________________________
GOLD sponsor du blog :
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

Sponsors :
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing Cap-Fi Group cabinet en banque finance assuranceQuanteam cabinet en assurance banque asset management
____________________________________________________

A lire cet article de Guillaume Bregeras pour les echos sur le manque d’investissement en France :


Le recul inquiétant des « business angels » français fin 2015
Le baromètre Fibamy confirme une hausse sur l’année, mais enregistre un décrochage significatif au 4 e trimestre.
Rien d’inquiétant, quoique… A la première lecture, le baromètre des investissements réalisés en 2015 par les « business angels » français révèle une très forte poussée, à la fois des montants investis (56 %) et du nombre de levées de fonds (48 %) par rapport à l’année dernière. De quoi se réjouir ? Pas tant que ça. Le quatrième trimestre 2015 suffit à sonner l’alarme. Les levées, comme leurs montants, sont inférieurs à ceux enregistrés en 2014 et 2011. Et l’analyse paraît bien délicate si ce n’est le report de certaines annonces dû aux attentats du 13 novembre dernier. Le baromètre créé par le fonds Isai ne se base en effet que sur les deals déclarés. Et Jean-David Chamboredon, PDG d’Isai ne cache pas son inquiétude : « Ce dernier trimestre ne me rassure pas car je ne vois pas de raison évidente qui pourrait expliquer ce décrochage. » De l’avis général, la chaîne du financement de la tech s’assagit, « ce qui signifie plutôt un bon moment pour investir malgré le caractère contre-intuitif », poursuit le nouveau président de France Digitale (lire également page 32).

Pour lire la suite de l’article : http://m.business.lesechos.fr/entrepreneurs/startup/021684239311-le-recul-inquietant-des-business-angels-francais-fin-2015-207203.php
  

_________________________________________________________
Présentations :
_________________________________________________________