____________________________________________________
GOLD sponsor du blog :
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

Sponsors :
Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing Cap-Fi Group cabinet en banque finance assuranceQuanteam cabinet en assurance banque asset management
____________________________________________________

Voici un texte sur le thème de l’art et du digital


Voyage autour de l’#art, du #digital et de l’#assurance
Avec le digital, les frontières n’ont plus de limites. Avec l’art, les frontières n’ont jamais eu de limites. Découvrir à Paris les œuvres de l’artiste chinois Huang Fengrong illustre comment une rencontre tripartite entre un artiste, une œuvre et un amateur peut s’opérer grâce à l’amour de l’art. Le digital ajoute une quatrième dimension dans la possibilité de découvrir l’art. Le digital agit autrement dans cette relation mais ne remplacera jamais le lien réel qui peut exister entre un artiste, un passionné et une œuvre.
Lorsque je regarde l’étudiant de Pascal Plasencia, j’aperçois un livre ouvert vers l’imaginaire. Un livre qui plonge dans d’intenses réflexions. Un livre qui permet de découvrir d’autres œuvres d’art. Découvrir une œuvre d’art est une rencontre. Un lien s’opère instantanément entre l’amateur et l’œuvre. Imaginer l’artiste la réaliser est magique. Imaginer le message qu’il a voulu y faire passer est fantastique.
Découvrir l’art est souvent un voyage improbable. Il faut suivre un phare pour être guidé vers cette lumière qui attire tant. Le digital permet aujourd’hui d’avoir accès plus facilement à l’art, de se connecter avec des artistes, de trouver des pièces improbables. Néanmoins, rien ne remplace la découverte réelle de l’œuvre. Cet instant où tout s’arrête face à la beauté qui en émerge. Cet instant où l’attirance va déclencher la volonté de l’acquérir. Cet instant où tout bascule.
L’histoire avec une œuvre peut aussi être une longue route semée d’embuches. Une commande peut prendre des années et la joie de la découvrir n’en est que plus forte. De temps en temps, la rencontre avec un artiste déclenche du mécénat. Le lien tripartite n’en est alors que plus fort.
Grâce au digital, il est possible d’acquérir des œuvres partout dans le monde. Grâce au digital il est possible de nouer des liens d’amitié avec des artistes, des professionnels, d’autres amateurs, de partager, d’exposer. Un proverbe disait que « L’art est de cacher l’art ». Avec le digital le paradigme a changé.

Pour lire la totalité de l’article : http://elex-premium.com/wp-content/uploads/def-gazette-4.pdf

_________________________________________________________
Présentations :
_________________________________________________________