En France, le conseil constitutionnel vient de censurer une partie de la loi fiscale 2013 et en particulier le taux à 75%, c’est une mauvaise nouvelle pour le gouvernement après le risque de perte de la place de 5eme puissance économique mondiale.

Le FMI donne une possible marge de manœuvre au gouvernement en laissant la possibilité de dépasser l’objectif de déficit budgétaire de 3% compte tenu de la faible croissance attendue en 2013.

L’immobilier pourrait subir une nouvelle crise l’année prochaine car les ventes de logements neufs commencent à diminuer fortement.

 

Aux Etats Unis, le suspense continue sur le vote du budget par les 2 chambres, le président Obama cherche toujours à trouver un accord avec les républicains à quelques jours de l’échéance. Pendant ce temps, l’agence de notation Chinoise a mis la dette américaine sous perspective négative.

 

Les évolutions réglementaires sont toujours en marche (Solvency II, Mifid II, etc …), Solvency II est toujours marqué par ses reports successifs et il reste un certain nombre d’inconnues à lever avant qu’il ne soit appliqué (Omnibus II, les élections européennes, …). L’EIOPA cherche à contourner la difficulté en poussant la mise en place du Pillier 2 qui permettra un meilleur suivi du risque chez les assureurs.