Le monde vient de publier un nouvel article sur la journée du 23 avril et la chute de 136 milliards des marchés :


Trading algorithmique : mobilisation contre la « menace » des ordinateurs boursiers
Le trading à haute fréquence (HFT, pour high frequency trading) ou trading algorithmique (algotrading) a-t-il encore frappé le 23 avril ? Ce jour-là, le compte principal de l’agence Associated Press (AP) sur Twitter a été piraté par une mystérieuse « Armée électronique syrienne »…
(http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/05/20/trading-algorithmique-mobilisation-contre-la-menace-des-ordinateurs-boursiers_3196716_3234.html)

 
Vous pouvez également relire l’article que j’ai rédigé il y a quelques jours sur le même sujet :


136 milliards de dollars : le tweet virtuellement le plus cher de l’histoire !
« Breaking : two explosions in the White House and Barack Obama is injured ». 73 caractères pouvaient mettre à terre la planète finance, il suffisait de frapper au bon endroit et de bénéficier de relais bien candides pour réussir ce coup de poker. Mettre l’Amérique à terre à distance, un tweet transformait l’irréel en possible…
(http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/finance-marches/finances/221172271/136-milliards-dollars-tweet-virtuellement-plu)

 

Et celui sur l’arrivée de Twitter dans les terminaux Bloomberg :


Twitter via Bloomberg : une révolution s’annonce dans la communication financière !
Il y a quelques jours, la SEC (Securities & Exchange Commission) autorisait la diffusion d’actualités financières via les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, …) (1). Quelques jours plus tard, Bloomberg annonçait l’intégration de Twitter dans son flux de news (2)…
(http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/finance-marches/finances/221171118/twitter-via-bloomberg-revolution-annonce-comm)

 

Retrouvez d’autres articles ou présentations sur les réseaux sociaux :

catégorie réseaux sociaux du blog