La sérendipité pour découvrir de nouvelles ressources (Trucs et astuces #AbordonsLesRS n°9 pour @AXielles) #SocialMedia #innovation

Gold sponsor du blog
Microsoft Surface Pro Six Financial Information - données financieres - MArket Data

sponsors
ACA expert en gestion de flux et spécialiste des processus de gestion Caceis, un des leaders mondiaux en Asset Servicing  Cap-Fi Group cabinet en banque finance assurance  Quanteam cabinet en assurance banque asset management
sponsor du blog

Pour accompagner la création de son site axielles.com (plateforme numérique pour les femmes actives), Frédérique Cintrat a proposé à plusieurs experts de s’exprimer régulièrement sur le site.
Voici le nouveau texte publié :

Trucs et astuces #AbordonsLesRS n°9 : La sérendipité pour découvrir de nouvelles ressources

Tout le monde se souvient qu’Obélix est tombé dans la potion magique quand il était petit et que depuis son pouvoir n’a cessé d’exister. Pour les autres gaulois du village, il est nécessaire de boire régulièrement ce breuvage pour obtenir cette force capable de se protéger des envahisseurs romains. Dans Astérix chez les Belges, un hommage fut rendu aux Dupont et Dupond, célèbres compagnons des aventures de Tintin, qui déclarèrent : « Je dirais même plus : Cules Jésar est arrivé en Gelbique ». De nos jours, ce sont ces fameux réseaux sociaux qui sont arrivés à nos portes en offrant la possibilité d’y puiser une potion sans limite. Alors tels des envahisseurs, faut-il leur résister ou au contraire chercher à en exploiter tous les bénéfices ?

La sérendipité est le fait de faire une découverte inattendue de « trouver autre chose que ce que l’on cherchait »(1). Ainsi, l’utilisation des réseaux sociaux se fait souvent au départ de manière fortuite. Sans trop connaitre les raisons de ce cheminement ni leurs futurs apports, beaucoup de professionnels pénètrent cet univers sans objectif précis. Rapidement, leurs forces se révèlent et permettent de bénéficier d’un fantastique espace aux ressources illimitées. Chacun peut alors y puiser à chaque instant pour s’abreuver de connaissances mises à disposition et accéder à de nouveaux relais de savoirs.

Dans Astérix et les Goths, c’est le druide Préfix qui déclarait : « Je fais pousser hors saison, des fleurs magnifiques ! ». Le risque de ces réseaux est de se laisser happer par des flux sans limites et de se laisser submerger par le temps réel infernal qui y règne. Prendre du recul, trouver les meilleurs filons, regarder l’information sous un autre angle sont alors les principales règles à appliquer. Dans ce royaume, où les saisons se mélangent sans arrêt, où tout peut éclore à n’importe quel moment, il ne faut jamais oublier que l’aléatoire est souvent le fruit des meilleurs rencontres et peut être que comme Taxensus dans Le Fils d’Astérix, une découverte incroyable arrivera : « Je ne connaissais pas de pays mais je me souviendrai comme qui dirait de la découverte de l’Armorique ! »

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rendipit%C3%A9

Pour accéder à axielles.com.


Une plateforme numérique pour les femmes actives
Où et comment rencontrer d’autres femmes actives qui partagent vos motivations ?
Vous pouvez proposer vos bons plans networking ou rejoindre des évènements publiés par d’autres utilisatrices ou ambassadrices, et en tant que représentante d’un réseau formel ou informel, créez un groupe privé.

Pour lire la suite de l’article : http://www.axielles.com/#/
  

_________________________________________________________
Présentations :
_________________________________________________________


    


    

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s